Accueil » Société » ‘’Bantama Sow, Malick Sankhon font l’objet de menaces quotidiennement’’, selon leurs avocats

‘’Bantama Sow, Malick Sankhon font l’objet de menaces quotidiennement’’, selon leurs avocats

hadyLes avocats du ministre Bantama Sow, du directeur général de la CNSS Malick Sankhon et du secrétaire général du ministère des Affaires étrangères Hady Barry étaient face à la presse jeudi.

Selon Maître Mohamed Sampil, ‘’parmi ceux qui contestent la procédure de flagrant délit engagée contre M. Ousmane Gaoual Diallo, personne ne vous dire le temps imparti par la loi pour dire qu’au-delà de ce délai, il n’y a pas de  flagrance’’.

Une fois qu’une procédure de flagrant délit est déclenchée contre un député, précise-t-il, ‘’on ne peut plus parler d’immunité parlementaire’’.

‘’Même hier, lorsque nos clients ont été reçus au PM3 pour être entendus par rapport aux faits dont ils sont victimes, ils ont continué à être appelés au téléphone, menacés, leurs familles’’, indique Me Sampil à la presse.

Il affirme qu’après la sortie médiatique du député Ousmane Gaoual Diallo, ‘’les parents de nos clients Bantama Sow, Malick Sankhon ne savent plus où donner la tête. Parce qu’ils font l’objet de menaces quotidiennement. C’est pour vous dire que les faits sont en cours. Même aujourd’hui, on continue à les menacer au téléphone’’.

‘’Cela, souligne l’avocat, n’est plus ni moins que la mise en exécution des menaces dont ils font l’objet. Donc, l’infraction est en cours, elle n’est pas arrêtée’’.

Boussouriou Doumba, pour VisionGuinee.Info

00224 666 90 54 16/boussouriou.bah@visionguinee.info

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

3 comments

  1. Si l’infraction est cour alors que le présumé auteur est dans les mains de la justice vous conclurais avec moi qu’il n’est pas l’auteur dudit crime, votre attaque est émaillé de gros trou béant, maitre.

    • Ça te dit « incitation », »instigation » et « provocation » au crime ou au délit?
      Ça m’étonnerait que tu comprennes le sens juridiques de ces mots là,vu que tu restes sujet à l’émotion et la frustration!

    • C’est quelle manière sauvage de faire de la politique ça il faut insulter, menacer et même lyncher les parents de l’adversaire politique. Il faut que nos parents du Fouta refusent d’être les esclaves d’un groupe d’ignorants, d’excités et de haineux qui se cachent derrière un parti politique. Y en a marre tous les gens du Fouta ont le droit de faire de la politique ça ne doit pas être réservé qu’à quelques familles. Je ne suis pas ami ou partisan de Sanoussy mais là je trouve que ça va loin et tout le monde peut être victime de ce type de pratiques

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info