Accueil » Politique » Le gouvernement répond aux exigences de l’opposition

Le gouvernement répond aux exigences de l’opposition

bouremaDans un courriel en date du 25 juillet adressé au ministre de l’Administration du territoire et de la décentralisation, l’opposition a réaffirmé sa volonté de dialoguer avec le pouvoir, tout en précisant ses conditions.

Les adversaires d’Alpha Condé explique au ministre Bouréma Condé que ‘’de nombreuses manifestations ont été organisées par l’opposition républicaine dans le but d’établir avec les autorités publiques un dialogue sérieux et franc, susceptible de décrisper le climat politique, de renforcer la paix civile, d’aider à l’enracinement de la démocratie et de contribuer à l’amélioration de la gouvernance’’.

Pour ce qui du dialogue, ils précisent que ‘’les participants devraient être d’une part, les partis politiques réellement membres de l’opposition et d’autre part, la mouvance présidentielle (gouvernement et partis politiques membres de la majorité présidentielle)’’.

Le présidium, selon la conception de l’opposition, devrait comprendre une personnalité consensuelle choisie pour son indépendance et son expérience assistée des deux médiateurs retenus par les deux parties.

La communauté internationale et la société civile pourraient prendre part au dialogue en qualité d’observateurs et de témoins, suggère l’opposition au ministre de l’Administration du territoire et de la décentralisation.

A l’ordre du jour du dialogue, l’opposition souhaite que des points essentiels y soient inscrits. .Il s’agit entre autres du ‘’calendrier et modalités de mise en œuvre des dispositions convenues dans les accords politiques antérieurs et notamment dans celui du 20 aout 2015 ; de l’organisation des élections communales et locales ;  de l’application du principe de la flexibilité des prix des produits pétroliers, la libération des détenus politiques.

Aussitôt que les conditions seront réunies, lit-on dans ledit courrier, l’opposition sera disposée à participer à tout dialogue susceptible de contribuer à la décrispation du climat politique et à la qualification de la gouvernance du pays.

Dans sa réponse, le ministre Bouréma Condé a donné l’assurance de la détermination du gouvernement à œuvrer auprès de toutes les parties prenantes, pour la tenue effective du dialogue et son aboutissement heureux.

Quant aux conditions posées par l’opposition, précise le ministre, ‘’nous saurons les porter à la connaissance de qui de droit’’.

Boussouriou Doumba, pour VisionGuinee.Info

00224 666 90 54 16/boussouriou.bah@visionguinee.info

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info