Accueil » Société » Tougué : le préfet gifle un enseignant

Tougué : le préfet gifle un enseignant

tougue-prefectureInvité mercredi à la finale d’un tournoi de football, le préfet de Tougué n’a pas hésité d’infliger une paire de gifles à Tamba Michel Kamano, enseignant et directeur de l’école primaire de Bolet. 

"

Selon la la victime qui a accepté de relater les faits à VisionGuinee, c’est après le match de football aux environs de 19h qu’il a aperçu la lumière dans une salle de classe de son école.

Étant le premier responsable de l’établissement, il décide d’interpeller les jeunes qui y étaient sans qu’il n’en soit informé au préalable. Une attitude qui a été vivement critiquée par les organisateurs du tournoi.

N’ayant pas eu de réponse satisfaisante, le directeur d’école ferme la salle de classe, ignorant que les mets réservés au préfet de Tougué étaient stockés à l’intérieur. “Quand le préfet est venu, les jeunes sont venus chez moi pour me réclamer la clé. Entre temps, j’ai reçu l’appel du préfet me demandant de me rendre à l’école”, relate Tamba Michel Kamano.

Une fois sur les lieux, le préfet Abdourahmane Baldé l’interroge sur les raisons de la fermeture de la salle de classe où il devait se restaurer. “J’ai répondu que je ne savais pas que la salle en question lui était réservée. C’est ainsi qu’il m’a administré une gifle. En voulant sortir de la classe, sa femme et son garde du corps m’ont retenu avant qu’il ne me donne une autre gifle”, se lamente notre interlocuteur.

Informés de cet acte du préfet, les responsables en charge de l’éducation de Tougué ont fustigé son comportement.

Ironie du sort, les sages de la localité demande au directeur d’école d’aller présenter ses excuser à M. Baldé. Approché par VisionGuinee pour des besoins de recoupement, le préfet de Tougué dit n’avoir rien à dire sur le sujet.

Alpha Boubacar DIALLO, pour VisionGuinee.Info

00224 620 03 14 96/alfaboo2014@gmail.com

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

2 comments

  1. Il(le directeur) doit porté pleinte

  2. C’est tout simplement révoltant de voir de nos jours, un prefet administrer des gifles à un directeur d’école pour la simple raison que le malheureux a voulu sécuriser une salle de classe ouverte de son établissement, alors qu’il ignorait que le puissant roitelet du coin l’ avait réservée pour y faire ripaille,
    le plus cocasse, ce sont des prétendus sages d’un autre âge, qui lui demadent de faire des excuses à son bourreau.
    Il faut être en guinee pour voir une telle infamie. La survivance des pratiques de la première république, voilà l’explication du comportement odieux de cet indigne administrateur qui mérite une radiation pure et simple de l’administration

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info