Accueil » Société » Des journalistes en formation sur la réforme du secteur de la sécurité

Des journalistes en formation sur la réforme du secteur de la sécurité

asmaou

Asmaou Barry

"

Financé par la Banque mondiale avec l’appui de Search for common ground (SFCG), un atelier de formation, ouvert ce jeudi 22 septembre, réunit à l’Ecole nationale des arts et métiers (ENAM) 15 femmes journalistes sur la réforme du secteur de la sécurité.

Initié par l’Association des professionnelles africaines de la communication (APAC), l’atelier durera deux jours et permettra aux participantes d’être mieux outillées en vue d’une prise en charge effective de leurs responsabilités dans la mise en œuvre de la réforme du secteur de la sécurité.

A l’ouverture de l’atelier, Asmaou Barry, présidente de l’APAC,  a décliné les objectifs de la formation. ‘’La Banque mondiale a lancé une campagne de communication sur les reformes engagées par le gouvernement guinéen depuis 2011. C’est ainsi qu’avec Search for common ground, nous allons faire une communication sur le secteur de réforme du secteur de la sécurité. Mais avant de déployer les reporters sur le terrain, il est primordial qu’on passe par la formation afin de les permettre d’avoir des notions plus claire sur la réforme’’,

Consciente que du rôle que les médias jouent dans la sensibilisation de la population, la présidente de l’APAC ajoute : ‘’Il ne saurait y avoir des mesures efficaces contre la délinquance et la criminalité sans une coopération étroite entre les services de sécurité, la société civile et les médias’’.

Dr. Djéliman Kouyaté

Pour sa part, Dr. Djéliman Kouyaté, président de la commission technique du comité national de pilotage de la réforme du secteur de la sécurité a félicité les initiateurs de la formation qui, selon lui, s’inscrit en droite ligne des objectifs assignés à la réforme dudit secteur.

‘’Le secteur de la sécurité a besoin d’une large communication’’, admet-il, ajoutant ce secteur est confronté à quelques difficultés. ‘’Qu’à cela ne tienne, il faut féliciter le grand pas qu’on a fait dans la réforme de la sécurité. Cette réforme est un processus, on ne peut pas la faire en un claquement de doigts’’, a-t-il conclu.

Aissatou DIALLO, pour VisionGuinee.Info

00224 621 82 08 53/aissatou.diallo@visionguinee.info

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

One comment

  1. je suis vraiment désolé il faut plutôt formé les agents de sécurité que de fabriquer de démagogue pour nous faire croire qu’il y a une réforme de services de sécurité alors que c’est faux, que des faux projet juste pour justifier de décaissement et de répartition d’argent sinon la réforme se voit sur le terrain avec l’efficacité et la professionnalisme des services de sécurité

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info