Accueil » Société » ‘’Dadis est sous contrôle international, il ne peut pas venir n’importe comment en Guinée’’

‘’Dadis est sous contrôle international, il ne peut pas venir n’importe comment en Guinée’’

Dadis montage Le ministère de la justice était l’invité la semaine dernière de Guinée Actu sur la RTG. Cheick Sako a abordé plusieurs sujets d’actualité judiciaire dont l’affaire du 28 septembre.

"

Le garde des Sceaux a été interrogé sur le cas de l’ancien chef de la junte, Moussa Dadis Camara, inculpé l’année dernière dans ladite affaire.

“L’ancien président de la junte militaire est inculpé. Personnellement, j’ai beaucoup de respect, contrairement à ce que pensent certains. Il est inculpé, mais il est en même temps victime. Mais là c’est une autre histoire. Les magistrats feront leur travail”, a déclaré le ministre Cheick Sako.

Il demande à ceux qui parlent au nom de Dadis Camara de le laisser tranquille. “Beaucoup de gens parlent de ce dossier sans le connaitre, je pense d’ailleurs que certains feraient mieux de se taire (…). Il viendra s’expliquer devant la cour d’assises dans cette affaire-là en temps opportun. Donc que les gens arrêtent de parler en son nom. Quand je dis la cour d’assises, c’est la juridiction”, a-t-il soutenu dans l’émission présentée par le journaliste Aboubacar Camara.

Le ministre de la justice de rappeler que l’ex-chef de la junte militaire n’est pas tout à fait libre de ses mouvements. “J’avais dit à l’époque, avant la présidentielle, quand il [Dadis] a forcé, sur conseils de certains, pour rentrer en Guinée, qu’il est sous contrôle international. En droit, il y a des choses non écrites, comprendra qui pourra. Il est sous contrôle international, il ne peut pas venir n’importe comment en Guinée”, a indiqué Maître Cheick Sako.

Pour qu’il puisse fouler le sol de ses ancêtres, souligne-t-il, il faut que les autorités guinéennes donnent leur accord. Ce n’est pas tout, précise le ministre de la justice qui assure que “quand il viendra, soit il sera en détention, soit il sera [placé] sous contrôle judiciaire jusqu’à ce que l’affaire soit jugée”.

Boussouriou Doumba, pour VisionGuinee.Info

00224 666 90 54 16/boussouriou.bah@visionguinee.info

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

One comment

  1. mais pourquoi lê Pivi, Tchégboro et tant d’outres sont toujours en liberté. Dites nous pourquoi la justice traine toujours dans cette affaire.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info