Accueil » Société » Comment résoudre les conflits : des chefs de quartier en formation à Conakry

Comment résoudre les conflits : des chefs de quartier en formation à Conakry

akcttlxnImpliquer les acteurs à la base dans la réforme du secteur  de  sécurité, telle est la préoccupation majeure de l’ONG Coginta qui a lancé jeudi un atelier de formation de deux jours à l’Ecole nationale des arts et métiers (ENAM). La rencontre réunit les chef des quartiers des communes de Dixinn et de Kaloum qui seront outillés en matière de résolution des conflits et de prévention de la délinquance en Guinée.

"

L’initiative s’inscrit dans le cadre du projet ‘Partenaires pour la sécurité en Guinée’ financé par le gouvernement américain. Selon Sébastien Gouraud, directeur de Coginta, il sera question de renforcer les capacités des chefs de quartier afin de  mettre les questions sécuritaires au cœur du débat au même titre que les questions de santé et d’éducation.

“On parle de sécurité puisque c’est l’affaire de tous pour résoudre les problèmes sécuritaires. Ils ont un rôle primordial à jouer au même titre que d’autres acteurs telles que la gendarmerie et la police et sont souvent sollicités pour résoudre des conflits de voisinage, des problèmes liés à l’assainissement ou à la violence des jeunes”, a déclaré en substance M. Gouraud à la presse.

ws7r4oqxCet atelier de formation permettra aux participants d’être mieux outillés en matière de gestion des conflits par la médiation communautaire pour maintenir la cohésion au sein de leurs juridictions respectives.

“Les chefs de quartier sont souvent destinataires de certaines requêtes des populations parce qu’il y a des problématiques sécuritaires. On a souhaité leur donner cette formation afin de renforcer leurs capacités dans la prévention des conflits”, a expliqué par ailleurs le directeur de Coginta.

Ibrahim Benga Camara, l’un des participants, se réjouit de l’organisation d’un tel atelier destiné aux chefs de quartier. “La formation s’inscrit en droite ligne des réalités que nous vivons dans nos quartiers. Nous sommes très contents de prendre part à cet atelier qui renforcera nos capacités en matière de gestion et de prévention de conflits”, a-t-il indiqué.

S’exprimant au nom de ses pairs, il promet de mettre en pratique les enseignements reçus au cours de la formation et s’impliquer davantage dans la résolution des conflits qui naissent souvent dans les différents quartiers.

Aissatou DIALLO, pour VisionGuinee.Info

00224 621 82 08 53/aissatou.diallo@visionguinee.info

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info