Accueil » Politique » Fodé Oussou Fofana à Faya Millimono : ‘’un parti n’est pas égal à un parti’’

Fodé Oussou Fofana à Faya Millimono : ‘’un parti n’est pas égal à un parti’’

oussou Invité jeudi dans les Grandes gueules, le député Ousmane Gaoual Diallo a noté que le Bloc Libéral est la quatrième force politique, mais avec seulement 40.000 voix obtenues lors de la présidentielle du 11 octobre. Faya Millimono a aussitôt qualifié de ‘’pathétiques’’ les propos du parlementaire.

"

Depuis Paris, le vice-président Fodé Oussou Fofana a déclaré qu’il n’y a rien de pathétiques dans les propos du député Ousmane Gaoual Diallo.

‘’La Guinée est le seul pays où les gens prennent un agrément et se déclarent  leaders même s’ils n’ont pas de militants. Un parti n’est pas égal à un parti. Ce n’est pas pathétique quand on dit que la quatrième force politique n’a que 42.000 voix sur 6 millions d’électeurs. Si tu as un tel score comme ça, tu ne peux pas te lever pour dire qu’un parti est égal à un parti’’, lâche le patron du groupe parlementaire Libéral démocrate, dans un entretien avec VisionGuinee.

‘’Pour moi, tous ces partis qui ne se reconnaissent pas dans les positions adoptées par l’opposition républicaine n’ont qu’à aller à la mouvance pour qu’on ait la paix. Il ne s’agit pas d’aller dans les médias continuer à raconter des histoires. Si tu n’es pas d’accord avec les résultats du dialogue, dis-nous ce que tu proposes pour organiser les élections des conseils de quartier’’, renchérit l’honorable Oussou Fofana.

Il assure que le souhait de l’opposition est d’aller aux élections locales. ‘’Nous, ce que nous voulons, c’est que les élections se tiennent. Le consensus dit que les conseils de quartier seront composés au prorata des résultats de chaque formation politique. Ceux qui ne sont pas d’accord n’ont qu’à nous faire une proposition pour qu’on puisse organiser les élections de quartier. Ça nous permettra de sortir des débats de caniveau’’, assure le vice-président de l’UFDG.

Partageant le point de vue d’Ousmane Gaoual Diallo, Fodé Oussou Fofana dit à qui veut l’entendre que le Bloc Libéral, quatrième force politique, n’a eu qu’un peu plus de 42.000 voix à la présidentielle de 2015.

‘’Des petits partis se lèvent pour dire ‘on ne peut rien faire sans nous’. J’en ai ras-le-bol de ces débats qui ne servent à rien. Si tu as 42.000 voix, c’est ce que tu as. Où est le problème ? Je préfère d’aiulleurs une opposition républicaine avec trois ou quatre formations politiques ayant les mêmes convictions. C’est le cas notamment de l’UFC d’Aboubacar Sylla qui est implanté à Conakry et à l’intérieur du pays, qui a un siège, qui tient ses assemblées générales’’, conclut-il au bout du fil.

Ciré BALDE, pour VisionGuinee.Info

00224 664 93 14 04/cire.balde@visionguinee.info

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

One comment

  1. Le plus souvent les responsables de l’UFDG n’ont aucun argument dans leur prise de positions et ils font un debatbd’attaque aux personnes de grace ayant un débat sérieux et donner la paix à Docteur Faya qui aujourd’hui une ligne politique claire.Dans ce pays chacun a des électeurs.les dehonorables de la République

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info