Accueil » Politique » Son meeting perturbé à Dakar, Bah Oury accuse : ‘’Ce sont les loubards de Dalein’’

Son meeting perturbé à Dakar, Bah Oury accuse : ‘’Ce sont les loubards de Dalein’’

bah-oury Le vice-président exclu de l’UFDG, Bah Oury est à Dakar. L’ancien ministre de la réconciliation nationale avait tout prévu de rencontrer ce dimanche au Point E, en face la piscine olympique, des guinéens du Sénégal pour parler des enjeux des élections communales prévues en février 2017.

Seulement voilà, au moment où Bah Oury s’apprêtait à prendre la parole, des jeunes ont commencé ont semé la pagaille sur les lieux, d’après nos informateurs.

‘’Dès que M. Bah a pris la parole, ils ont commencé à jeter des projectiles et à perturber la rencontre. Ce sont les membres de la Fédération de l’UFDG-Sénégal. On a stoppé la réunion et appelé la police pour faire le constat’’, a confirmé Goudoussy Diallo, assistant de Bah Oury, joint au téléphone par la rédaction de VisionGuinee.

Pour sa part, le numéro deux exclu de l’UFDG a précisé au bout du fil : ‘’Ce sont les loubards de Cellou Dalein Diallo qui ont perturbé la réunion. Vu qu’ils ont constaté que j’étais sur place, ils sont venus perturber la réunion. Je n’ai pas voulu qu’on tombe dans le piège. Raison pour laquelle j’ai demandé à ce qu’on arrête la réunion’’.

Bah Oury de rappeler que ce n’est pas la première fois que ses meetings sont perturbés. ‘’C’est ce qu’ils avaient l’habitude de faire à Conakry lorsque je tenais des meetings dans les quartiers. Ils agressent des gens pour les empêcher de tenir des réunions, ils font la même chose aujourd’hui contre Mouctar Diallo. C’est toujours la même culture de violence, mais nous nous ne tomberons pas dans leurs pièges’’, conclut l’ancien ministre qui quitte Dakar demain lundi pour Conakry.

Ciré BALDE, pour VisionGuinee.Info

00224 664 93 14 04/cire.balde@visionguinee.info

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

7 comments

  1. Parle de toi ne mêlent pas Mouctar dans tes fameux probleme.
    Mouctar c’est un jeune démocrate pas comme toi bah oury alors parle de ton fameuse politique et laisse Mouctar en paix

  2. bangoura jacques samah

    Apporter nous des visions constructif Mr l honorable gaoual vous n aviez pas le monopole de la violance ne ménacee pas des gens vous êtes un député.l assemblée nationale est la pour vous

  3. Bien dit Mr Bangoura.

  4. Bah Oury dit dois savoir que les gens ne t’aiment plus alors cas toi, il n’y aura jamais deux capitains dans un bâteau, et qu’il est temps d’ Accepter ça Cellou est le capitain de l’UFDG et toi tu n’est rien.

    • T’es qui pour dire qu’il n’est rien? Un simple ethno régionaliste. Cellou est foutu à jamais. Tout les cadres intellos sont victimes de sa barbarie et de son égoïsme. Il n’aime pas ces qui le dépasse , c’est pour cela qu’il organise des campagnes de mensonges contre les vrais intellos integre du fouta. Fii dalein boni.

  5. Surtout n’embarque pas le jeune Mouctar Diallo dans tes délires stp merci
    Au moin Mouctar il fait la politique mais toi se tout a fait le contraire bah oury, tu dénigre ton propre partie et partisans, ton etchnie , pour un poste DSL mon les guinéens en particulier les peulh ne veut plus de toi

  6. Alpha Condé se défoule sur Bah Oury et Sidya Touré en Chine
    Incroyable! Mais, c’est une vérité indéniable. En séjour en Chine, Alpha Condé se confie à certains de ses partenaires qui le taquinaient à propos de la situation sociopolitique de la Guinée, tout en évoquant les tournures enregistrées dans ses relations avec Bah Oury, Sidya et Cellou Dalein. Du moins à en croire nos sources bien fiables et crédibles.

    Grossomodo, Alpha dégaine, avec des éclats de rires moqueurs:  » Bah Oury fait partie de mes anciens compagnons de lutte. C’est un garçon très intelligent. À un moment donné, il s’est retourné contre moi, croyant que mon pouvoir était fragile et facilement détrônable.

    Nonobstant certaines pressions, je n’étais pas totalement résolu à lui accorder la Grâce. Mais, j’ai été réellement abattu, moralement, lorsque je l’ai vu physiquement à Paris. Il était devenu une loque humaine, tellement qu’il avait maigri en un laps de temps. Ses cheveux avaient quasiment blanchi de souffrance.

    J’en ai été touché. Du coup, j’avais pris la décision de le laisser rentrer au pays. Mais, il n’avait même pas les moyens de rentrer au pays. J’ai eu pitié de lui, puisqu’il était vraiment malheureux. Mais, de retour au pays, je ne l’ai pas reconnu dans certains de ses agissements. Et, je ne pouvais pas continuer à le gérer comme un gamin.

    En ce qui concerne Sidya, j’ai bien voulu le préparer à certaines situations. Mais, c’est un faux type. Il est à la fois cupide, orgueilleux et avide du pouvoir. Il croyait qu’en le nommant à ce poste, il allait jouir de tout le budget du pays.

    Avec Cellou, j’ai estimé qu’à un moment donné, il fallait apaiser le climat sociopolitique pour ne pas continuer à faire fuir les investisseurs étrangers, alors que le pays est presque sous perfusion économique.

    Mais, ça n’a rien à voir avec un quelconque deal. Je ne me laisserais pas distraire. Je suis le premier garant de la paix sociale. Cette démarche n’a aucune incidence sur nos visées politiques respectives. Nous restons et demeurons des adversaires politiques. Ce terrain n’est pas négociable ». Sans commentaire.

    Mandian SIDIBE, Journaliste exilé

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info