Accueil » Libre opinion » L’immigration clandestine, ce mal qui est têtu…

L’immigration clandestine, ce mal qui est têtu…

immigrationUn sujet très sensible. Elle s’accroît au fil des années affaiblissant l’Afrique : fuite de cerveaux, perte de fortes ressources humaines…

"

Depuis plusieurs années les africains pour des raisons multiples que nous allons essayer de citer un peu plus bas, se lancent dans des aventures périlleuses au risque d’y laisser leurs vies dans le but de rejoindre l’Europe, qui, pour eux reste ‘’l’unique chance’’ de –réussite-. Les risques encourus sont entre autres: la torture, le viol, le manque d’eau et de nourriture, la noyade en haute mer; pour ne citer que ceux-là…

Quelles en sont les raisons principales?

Elles sont multiples et variées selon les pays.

  • Politiques ou sécuritaires : c’est le cas notamment des réfugiés ou des exilés politiques; de pays en conflit, tel que la Somalie.
  • Économiques : quand les candidats au départ cherchent à améliorer leur niveau de vie; situation de pauvreté extrême au pays d’origine
  • Personnelles : lorsque les personnes cherchent à s’installer dans des pays dont ils se reconnaissent dans ses valeurs;
  • Familiales : pour rejoindre un conjoint ou des enfants;

Parlons un peu chiffre

William Spindler, porte-parole du HCR : ‘’Nous pouvons confirmer qu’au moins 3800 personnes ont péri ou ont disparu en mer Méditerranée depuis le début de l’année, soit le bilan le plus élevé jamais enregistré’’. Pour l’ensemble de l’année 2015, le bilan avait été de 3771 morts.

Le taux de décès est passé de 1 pour 269 l’an dernier à 1 pour 88 en 2016. Sur la route méditerranéenne centrale entre la Libye et l’Italie, le taux de décès est même encore plus élevé, avec un décès pour 47 arrivées. Il s’agit de l’itinéraire le plus dangereux et le plus meurtrier.

Les naufrages sont plus fréquents car les passeurs utilisent des embarcations de moindre qualité, que moi j’appellerais des cercueils flottants: des canots pneumatiques fragiles qui souvent ne résistent pas au voyage ni aux mauvaises conditions atmosphériques. Ils chargent également les embarcations avec plus de personnes afin d’augmenter leur profit.

Pourquoi la Libye?

Un pays depuis quatre ans en plein chaos en fait la plaque tournante. Il est le principal pays de départ de l’immigration en provenance d’Afrique. Du Niger, du Soudan ou encore du Tchad, les routes de l’immigration clandestine aboutissent toutes en Libye.

Quel avenir attend la plus part de ces immigrés clandestins qui arrivent à destination?

Ceux qui par chance atteignent les côtes européennes sont confrontés à plusieurs problèmes encore plus complexes. Étant rentrés de manière illégale, ils ne jouissent d’aucune protection donc abandonnés à eux-mêmes souvent dans des camps de concentration, dans les rues ou dans des maisons d’accueil… à l’attente d’une demande d’asile qui la plupart du temps est rejetée. Ces immigrés se retrouvent dans l’impasse ne pouvant plus retournés au pays donc préfèrent vivre dans cette situation de précarité jusqu’à ce qu’ils soient expulsés ou que mort s’ensuive.

Le cas guinéen

La mauvaise information, Nombreux sont motivés par des parents et amis installés en Europe qui les montrent un visage déformés de la vie qu’ils y mènent. Personnellement je trouve méchant d’encourager un proche à prendre de tels risques pour une vie qui n’en vaut pas forcément la peine.

Il est important de souligner que ces passages ne sont pas gratuits, au contraire ils coûtent une petite fortune. Pourquoi ne pas investir cet argent dans une activité qui pourrait générer des revenus, plutôt que d’acheter son propre « cercueil flottant »

Oumar Diakité

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info