Accueil » Politique » Présidence à vie pour Alpha Condé : ‘’une insulte au peuple de Guinée’’, selon Mouctar Diallo

Présidence à vie pour Alpha Condé : ‘’une insulte au peuple de Guinée’’, selon Mouctar Diallo

MouctarL’opposant Mouctar Diallo a réagi aux propos du directeur général de la police, Bangaly Kourouma. L’ancien ministre de l’Elevage a condamné la déclaration à Nzérékoré du patron de la police sur la présidence à vie d’Alpha Condé.

Le président des Nouvelles forces démocratiques (NFD) qualifie d’attitude ‘’antirépublicaine’’ la déclaration de Bangaly Kourouma qui, selon lui, sape les institutions et appelle à un recul démocratique.

‘’Le directeur général de la police a violé la constitution et l’accord politique qui vient d’être signé. Il viole aussi le principe de neutralité de la fonction publique’’, a dénoncé Mouctar Diallo.

Le parlementaire rappelle que la constitution a limité le nombre de mandats présidentiels à deux. ‘’Il n’y a aucune possibilité de contourner ce vérou. Ce monsieur s’est rendu donc coupable de plusieurs violations graves de la constitution’’, a-t-il indiqué sur un ton ferme.

Dire qu’Alpha Condé restera au pouvoir jusqu’à la mort, rouspète l’honorable Diallo, est une ‘’insulte à toutes les victimes qui se sont sacrifiées pour la démocratie dans notre pays. C’est  aussi une insulte au peuple de Guinée’’.

Pis encore, enfonce-t-il, ‘’il est en train d’appeler à la réinvention du koudéisme que nous avons connu sous Lansana Conté’’.

Des mesures doivent être prises dans l’immédiat pour démettre de ses fonctions le directeur de la police, souhaite Mouctar Diallo, qui s’attend en outre à de poursuites judiciaires contre Bangaly Kourouma. ‘’Il doit être démis de ses fonctions et poursuivi devant les tribunaux. Le laisser serait une faute grave de la part des autorités, et ce serait une caution morale donnée à cet agissement irresponsable et anti-démocratique’’, explique l’opposant connu pour ses critiques.

Il appelle à une dynamique citoyenne pour sauver la République pour que, dit-il, ‘’ce monsieur sache que nous sommes au 21e siècle et que la Guinée doit s’inscrire dans la modernité et la démocratie. Nous ne pouvons pas cautionner un tel manquement, une telle attitude d’un haut responsable de l’Etat. Ça montre qu’il ne mérite pas la fonction qu’il occupe’’.

Ciré BALDE, pour VisionGuinee.Info

00224 664 93 14 04/cire.balde@visionguinee.info

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

6 comments

  1. La liberté d’expression est reconnue par la constitution guinéenne, dans ce cadre si M.Bangaly KOUROUMA a agit en qualité de simple citoyen et militant dans un siége du Rpg arc en ciel, je pense que cela n’a aucun problème politique et social. Interdire un citoyen d’exprimer son opinion est une insulte aussi à toutes les victimes qui se sont sacrifiées pour la démocratie dans notre pays. C’est aussi une insulte au peuple de Guinée’’.

  2. Certains ne rentreront pas dans le faux débat., AC sait qu il est à son dernier mandat. S il essaie, il verra les sans voix. Nous sommes fatigués pour des futilités, au lieu de travailler. . Vous êtes là à supporter les conneries

  3. Cette opposition est vraiment paniqué même une mouche qui pète ils réagissent à mon avis si un citoyen libre donne sa position dans son siège j’espère que c’est normal et si les fameux opposant sont là à crier je dirais que c’est simplement de blabla par ce qu’ils font ou ils disent ce qu’ils veulent sur Alpha

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info