Accueil » Politique » Bantama Sow à l’UFDG : ‘’un parti ne doit pas être armé et n’a pas le droit de menacer de mort les autres’’

Bantama Sow à l’UFDG : ‘’un parti ne doit pas être armé et n’a pas le droit de menacer de mort les autres’’

bantama-sowLe ministre Bantama Sow s’est prononcé sur le bras de fer qui pousse l’Union des forces démocratiques de Guinée (UFDG) et les Nouvelles forces démocratiques (NFD). Le conseiller chargé de mission d’Alpha Condé a invité la population de Ratoma à refuser d’être pris en otage par une formation politique.

L’ancien patron du département de la jeunesse assure que la mort d’un journaliste au siège de l’UFDG au début de l’année prouve à suffisance qui est armé pendant les manifestations politiques de l’opposition.

‘’A chaque manifestation, on disait que la police a tué un ou deux manifestants. Mais l’histoire a prouvé à suffisance que ce sont eux qui sont armés. On a vu un journaliste tuer dans le siège de l’UFDG’’, déclare Bantama Sow.

Et de faire un lien avec les menaces dont sont victimes Mouctar Diallo et ses militants : ‘’Nous entendons encore des menaces de mort contre les NFD. Or, on crée un parti politique pour avoir le pouvoir dans les urnes. Si dans les partis politiques, les gens sont armés et menacent les autres, ça devient grave’’.

Il rappelle que l’ancien ministre de l’élevage a prêté main forte à Cellou Dalein Diallo durant les précédentes consultations électorales, déplorant les menaces dont il fait l’objet aujourd’hui pour avoir annoncé sa candidature à la mairie de Ratoma.

Il demande aux autorités compétentes qui prendre les mesures qui s’imposent. ‘’Un parti politique ne doit pas être armé et n’a pas le droit de menacer de mort les autres. Nous demandons à la justice d’enquêter et de sanctionner parce qu’il y a des lois sur le fonctionnement des partis politiques’’, lance Bantama Sow.

‘’Le RPG s’est battu pendant 25 ans les mains nues. Des militants ont été emprisonnés, même le professeur Alpha Condé a été en prison. Est-ce qu’on a incendié la maison de quelqu’un ici ou attaqué le siège d’un parti politique ?’’, demande-t-il aux militants.

Il exhorte la population de Ratoma à refuser d’être prise en otage par une formation politique : ‘’On ne peut pas prendre les gens en otage. Dès que tu ne votes pas pour eux, tu n’adhères pas à leur parti, on t’attaque. Il faut montrer à gens-là que chaque citoyen est libre de prendre son bulletin le jour du vote et mettre dans l’urne pour le candidat de son choix’’.

Aissatou DIALLO, pour VisionGuinee.Info

00224 621 82 08 53/aissatou.diallo@visionguinee.info

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

5 comments

  1. Toi bantama tu es l’homme le plus plus malhonnête de la guinee Qui avait amené les rébellions en guinee qui soutient le donjo mais sache une foi pour toutes que tu a choisi le mauvais côté de l’histoire

  2. cê toujours com sa quand lê elekcion s’approche a grand pas cê èn ce moman que le RPG dirigés par dê tolard com bantama comance a proferer dê discours d haine et de calomnie. on vous conait bien et on sait que cê votre filosofi e votre manière de fer là politik. C’est ce que votre mantor vous a enseigné. Cette fois ci le vaillant peuple de Guinée vous tient a l’oeul.

  3. Est ce que bantama ce connais ? Moi je suis de bantama et lui tout le monde connaît qui il est laba ce ne pas la peine de venir à bout et ici

  4. Bravo Bantama.
    Un homme responsable doit être constant .

  5. le ministre bantama sow est un homme digne

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info