Accueil » Société » Manif du 28 septembre 2009 : comment l’arrivée de Wade à Conakry a accéléré les choses…

Manif du 28 septembre 2009 : comment l’arrivée de Wade à Conakry a accéléré les choses…

OLYMPUS DIGITAL CAMERAL’ancien président du Sénégal, Abdoulaye Wade ne cachait pas son soutien à Moussa Dadis Camara après la prise du pouvoir. Alpha Condé, lors d’un séjour à Dakar, l’a accusé d’être le parrain du chef de la junte qu’il encourageait, selon l’actuel locataire de Sékhoutouréyah, à rester au pouvoir.

Exclu de l’UFDG, Bah Oury a présidé à l’époque la commission d’organisation de la manifestation du 28 septembre au stade du même nom. Selon des confidences qu’il a faites dimanche dans Terrain politique, l’idée d’organiser le meeting du 28 septembre est née à la suite d’une visite de Wade à Conakry.

‘’Dadis Camara a invité le président Abdoulaye Wade à Conakry. Ils se sont arrangés à mobiliser les populations en les convoyant de toute la périphérie de Conakry pour être présentées à l’esplanade du palais du peuple’’, rappelle l’ancien ministre de la réconciliation nationale.

Et de d’ajouter : ‘’Lorsque le président Abdoulaye Wade est venu, il a vu une certaine foule qui applaudissait le CNDD. Il a dit qu’il va filmer la foule et présenter la vidéo à ses pairs pour expliquer que le CNDD a un soutien populaire. Ça c’était au mois d’aout 2009’’.

Les forces vives, à l’époque, ne voulant pas se laisser faire décident de prendre les choses en main. ‘’On s’est dit qu’il y a un processus qui risque de dénaturer la volonté unanime et majoritaire des citoyens qui ne veulent plus retourner dans une logique de dictature militaire’’, se souvient Bah Oury, précisant que ‘’c’est comme ça que nous avons opté pour organiser la manifestation du 28 septembre pour dire oui à la démocratie et non à la dictature’’.

‘’La date du 28 septembre n’a pas été choisie au hasard’’, confie-t-il, avant de souligner que ‘’c’était un écho au souvenir du non à la colonisation de 1958. Nous avons dit que la meilleure de montrer au monde que la grande majorité des guinéens étaient pour la démocratie, c’est qu’il y ait une manifestation massive’’.

Boussouriou Doumba, pour VisionGuinee.Info

00224 666 90 54 16/boussouriou.bah@visionguinee.info

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

One comment

  1. Merci aux forces d’interventions sénégalaises

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info