Accueil » Société » Voici les réalisations du ministre de la santé en 2016

Voici les réalisations du ministre de la santé en 2016

minsitre-sante-abdourahamane-dialloL’année 2016 touche à sa fin. C’est l’occasion pour le ministre de la santé de revenir sur le bilan de son département durant l’année écoulée. Après onze mois à la tête du ministère de la santé, Abdourahamane Diallo a fait jeudi le point sur l’exécution de la mission qui a été  confiée par le président de la République dans le gouvernement dirigé par le Premier ministre Mamady Youla.

Le ministre Abdourahamane Diallo a rappelé que sa nomination est intervenue en pleine crise Ebola dont l’ampleur des dégâts au sein de la population et dans le corps médical, dit-il, a démontré la faiblesse de notre système de santé.

En prenant fonction, il était urgent pour le nouveau ministre d’œuvrer au renforcement du système de santé afin d’offrir aux guinéens un accès à des soins universels de qualité et améliorer la capacité de la Guinée à prévenir et à gérer des épidémies.

Cinq points étaient inscrits dans la lettre de mission adressée au ministre de la santé. Il s’agit du renforcement de la prévention et la prise en charge des maladies et des situations d’urgence ; la promotion de la santé de la mère et de l’enfant ; le renforcement du système national de santé ; offrir des soins de qualité aux malades et améliorer la gouvernance du secteur de la santé.

Renforcement de la prévention et la prise en charge des maladies et des situations d’urgence 

Pour ce qui est du renforcement de la prévention et de la prise en charge des maladies et situations d’urgence, le ministre Diallo annonce que son département a mis en place et équipé 8 équipes régionales d’appui de riposte aux épidémies, construit 29 centres de traitement épidémiologiques, arrêté la transition de la maladie à virus Ebola lors de sa résurgence en mars 2016 à Kporopara dans la région de Nzérékoré.

Au cours de l’année, au total, six campagnes de vaccination de masse contre la poliomyélite ont été effectuées avec plus de 3.700.000 enfants de 0 à 59 mois vaccinés pour une couverture vaccinale supérieure à 95%. Un système de surveillance à base communautaire a été développé avec des matériels informatiques (1500 kits à tous les niveaux et secteurs connexes) et de téléphones avec plus de 5000 agents formés et opérationnels à tous les niveaux de la pyramide sanitaire.

Promotion de la santé de la mère et de l’enfant 

Tous les hôpitaux, centres médicaux communaux et centres de santé ont été dotés en kits obstétricaux de césariennes, 138.000 kits d’accouchements et de consultations prénatales ont été repartis, selon Abdourahamane Diallo, qui précise que le ministère de la santé a acheté tous les vaccins traditionnels avec une contribution du gouvernement à hauteur de 1.187.225 dollars et un cofinancement de 313.500 dollars payés à GAVI par le gouvernement.

Il a mis en œuvre un plan de relance du programme élargi de vaccination et accentué la prévention de la transmission du VIH de la mère à l’enfant.

Renforcement du système national de santé

L’année qui s’écoule a permis au département de santé de procéder à la restructuration du ministère avec la création de nouvelles directions et de l’Agence nationale de la sécurité sanitaire (ANSS). Des mesures pour la rationalisation de la gestion du personnel ont été prises. Le recrutement de plus de 3400 agents à la fonction publique et celui de personnel en zone rurale sur financement des partenaires ont été effectués en 2016.

Un processus de changement de statut de la pharmacie centrale de Guinée a été engagé en vue de sa recapitalisation. Le ministère a pu mobiliser 44,5 millions de dollars à travers la proposition de subvention RSS/PEV Gavi et 1,2 million de dollars auprès de la Fondation Bill and Melinda Gates pour l’informatisation de la gestion des produits de santé.

Offre des soins de qualité aux malades

Le département de la santé a démarré et assuré le suivi des travaux de rénovation de l’hôpital national de Donka, de construction des hôpitaux communaux de Matoto, Maférinya, Guécké et Banankoro. Il a achevé la construction de 41 centres de santé et 18 établissements de soins ont été équipés en matériels de laboratoire.

Des études pour la construction des hôpitaux régionaux universitaires de Kankan et Nzérékoré ont été réalisées après avoir mobilisé les ressources à leur construction.

Durant l’année 2016, le ministère a mis à la disposition des hôpitaux 23 milliards de subvention nationale pour leurs services d’urgences et doté la pharmacie centrale de Guinée de 12 camions d’approvisionnement. Dix agents de ladite pharmacie ont été formés en gestion des stocks.

Le département a également réformé la répartition du personnel de santé en rétablissant les comités d’affectation et en interdisant des affectations à Conakry, Coyah et Dubreka.

Amélioration de la gouvernance du secteur de la santé

Le ministère de la santé a été doté d’une connexion internet haut débit avec un partage intégré de fichiers et installation pour vidéoconférence en cours. Il a élaboré un plan annuel opérationnel consolidé 2016 ainsi que des annuaires statistiques sanitaires 2013 et 2014.

Le système national d’information sanitaire a été informatisé en déployant le DHIS2 dans toutes les régions et préfectures du pays. La subvention VIH/SIDA du Fonds mondial pour 60 millions de dollars a été lancée au cours de l’année et l’informatisation de la gestion des ressources humaines de santé a été mise en route.

Le ministère de la santé a en outre rétabli ses instances de coordination, effectué la signature du compact en santé par le Premier ministre et les partenaires financiers en présence du président Alpha Condé.

Un audit institutionnel, organisationnel et fonctionnel du département  a été réalisé au cours l’année et une feuille de route a été produite pour la mise en œuvre des recommandations dudit audit.

Les ordres professionnels des chirurgiens dentistes et des médecins ont été renouvelés. Celui des pharmaciens est en cours, selon le ministre Diallo, qui conclut qu’une  feuille  de route pour la mise en œuvre des priorités du ministère de la santé a été développée pour assurer une synergie et complémentarité des partenaires.

Ciré BALDE, pour VisionGuinee.Info

00224 664 93 14 04/cire.balde@visionguinee.info

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info