Accueil » Société » La CPI et le massacre du 28 septembre : le constat de l’opposant Aboubacar Sylla

La CPI et le massacre du 28 septembre : le constat de l’opposant Aboubacar Sylla

Massacre d 28 septembreLe porte-parole de l’opposition veut un procès sur le massacre du 28 septembre. Aboubacar Sylla pointe du doigt les autorités guinéennes sur la non-ouverture jusque-là d’un procès plus 7 ans après les faits.

‘’Le ministre de la justice dit que c’est une injure aux magistrats guinéens quand on demande que le dossier soit transféré à la CPI. C’est une façon de noyer le poisson’’, indique Aboubacar Sylla au micro de VisionGuinee.

Il estime que le pouvoir de Conakry manque de volonté politique pour faire la lumière sur les douloureux événements du 28 septembre. Sinon, de demande-t-il, comment comprendre que le dossier n’évolue que lorsque la Cour pénale internationale annonce une mission à Conakry.

‘’Chaque fois que la CPI projette une mission en Guinée, on fait une petite avancée pour la rassurer’’, constate-t-il. ‘’Quand la CPI a décidé d’envoyer une mission, on a nommé un pool de juges. Quand elle est repartie, ça s’est arrêté. Deux ans après, la CPI a décidé d’envoyer une autre mission. Avant son arrivée, on a trouvé un local pour les juges. La mission suivante, on a équipé le local’’, note le porte-parole de l’opposition.

Ce n’est pas tout. ‘’On a suite doté le pool des juges d’un dispositif de sécurité. On dit qu’ils ne peuvent mener des investigations s’ils ne sont pas sécurisés’’, fait-il remarquer. Aboubacar Sylla d’indiquer qu’il n’est pas question de laisser tomber l’affaire du 28 septembre : ‘’Il faut que la justice soit faite. On ne peut pas laisser pourrir l’affaire du 28 septembre et la verser au dossier de la réconciliation. On veut que cette affaire soit clarifiée et la Guinée en sortira la tête haute’’.

Boussouriou Doumba, pour VisionGuinee.Info
00224 666 905 416/boussouriou.bah@visionguinee.info

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

2 comments

  1. Les commanditaires sont aux affaires. On amuse la galerie avec les grosses lèvres du CPI.
    Elle est dans le même secte de franc-maçonnerie que ceux à qui le crime à profiter

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info