Accueil » Politique » En exil, Yahya Jammeh emporte 11 millions de dollars

En exil, Yahya Jammeh emporte 11 millions de dollars

jammeh yayha Plus de 11 millions de dollars manqueraient dans les caisses de l’Etat gambien au moment où le président sortant partait en exil, rapporte un conseiller du nouveau président Adama Barrow.

Mai Ahmad Faty a déclaré que les experts en finance évaluaient encore l’ampleur de la perte constatée. Des voitures de luxes et autres objets de luxe ont été chargés dans l’avion dans lequel Yahya Jammeh a embarqué et a quitté le pays.

M. Jammeh a accepté samedi de quitter le pays après 22 ans de règne sans partage. Il avait contesté les résultats des élections avant de céder à la médiation initiée par la CEDEAO et la menace d’une intervention militaire.

Le Président Barrow se trouve encore à Dakar et la date de son retour en Gambie n’est pas encore fixée. Cependant, les troupes de la CEDEAO ont fait leur entrée dans la capitale, Banjul, afin de préparer son arrivée.

M. Faty a confié à des journalistes sénégalais que la Gambie était dans un état financier préoccupant. ‘’Les caisses ont été vidés de manière virtuelle’’, a-t-il dit. ‘’Des techniciens l’ont confirmé au Ministère des Finances et à la Banque Centrale de Gambie’’.

Mai Ahmad Faty affirme que les caisses ont été vidées durant les deux semaines qui ont précédé le départ de M. Jammeh. Mais la BBC n’est pas en mesure de vérifier de façon indépendante cette information.

M. Faty affirme que les officiels savaient que Yahya Jammeh ne devait pas embarquer avec ses affaires.

Des informations selon lesquelles certains objets de luxe de l’ancien président se trouvent en Guinée où il aurait fait une escale. Même si les autorités équato-guinéennes ne l’ont pas confirmé, Yahya Jammeh se trouverait actuellement dans le pays de Teodoro Obiang Nguema.

Par BBC

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

9 comments

    • Yaya jammeh n’est plus président et le champ est libre pour barrow donc le peuple l’attend avec impatience pour à son tour monter de quoi il capable
      Bonne continuation à jammeh et les biens venue à barrow
      A bas les catalyseurs Vive la pays
      Vive la Gambie

    • Yahya Jammeh a opéré avec soin, la politique de la « terre brûlée». Comme un pachyderme dans un magasin de porcelaine, il a causé beaucoup de tort aux caisses de l’Etat. L’ex Président s’est emparé des réserves financières. Les principales devises étrangères sont soustraites des caisses et empilées dans des valises, parfois dans de simples sacs.
      Le constat est plus alarmant au Palais de la République. Les premiers officiers qui se sont rendus dans le Palais n’en reviennent toujours pas. Ils rapportent que le Palais est complètement renversé. Les témoignages accablent terriblement l’enfant de Kanilaï et ses hommes : des bureaux saccagés, des ordinateurs brûlés. Le saccage n’est pas gratuit, car il s’agit pour le camp de Jammeh d’effacer des traces. D’ailleurs, de précieuses archives sont même brûlées.
      Si l’ex Président gambien a réussi à rassembler tous ses biens et à organiser son exil en Guinée Equatoriale, c’est parce qu’il a eu le temps de le faire. D’ailleurs, l’on pointe un doigt accusateur sur les Présidents mauritanien et guinéen, Aziz et Alpha Condé, qui ont permis à Jammeh «d’organiser» son exil et son pillage. Les longues négociations menées par les deux chefs d’Etat cachaient une manœuvre tendant à aider Jammeh à préparer son vol. Le retardement de l’opération militaire de la Cedeao suite aux multiples demandes de médiation des chefs d’Etat mauritanien et guinéen est perçu comme un jeu en faveur de Jammeh. Celui-ci entretient des liens forts avec Condé et Aziz. La Gambie a toujours eu des relations poussées avec la Mauritanie, surtout dans le domaine militaire, avec même des manœuvres communes des deux Armées. Les relations entre Alpha Condé et Yahya Jammeh dépassent même le cadre purement politique. Une relation assumée et clamée par le Président guinéen sur tous les toits : «Tout le monde sait que moi, j’ai d’excellentes relations avec le Président Yahya Jammeh. »a dit Condé dans Jeune Afrique.

      Les simples d’esprit félicitent au lieu de réfléchir ou de verser dans un chauvinisme puérile.

  1. Quel faux conseiller!
    Depuis quand un avion falcon de ce type peut transporter des voitures?
    Ce conseiller est un échantillon de crétinerie national.

    • Tu as raison mon frère c’est un faux conseiller qui tient des propos sans se rendre compte et si tu te souviens bien c’est se conseiller qui a provoqué cette crise gambienne par ce qu’il a été la toute première personne à dire que yaya jammeh doit pas aller dans son village parce qu’il veut fuir la justice ou veut préparer un autre coup d’état donc c’est une personne à éviter pour l’intérêts de la Gambie

    • Le Jet privé Falcon c’était pour son déplacement personnel, ses bagages et 10 voitures de luxe ont été acheminés par un avion cargo de la compagnie mauritanienne.
      L’ultimatum demandé par Condé et Aziz est douteux. Ça a permis à Yaya de vider le trésor de ses devises étrangères, de brûler les archives et les ordinateurs du palais de la State House… En tout cas c’est l’avis des politologues gambiens….. Le temps est le meilleur juge, on saura qui a fait quoi dans la crise gambienne.

  2. Si c’ est vrai pour les 11 millions???Il faut ramener cette somme au peuple Gambien sans délai et sanctionner le ou les coupables comme exemple en Afrique afin,d’ empêcher d’ autres personnes présidents d’ AGIR ainsi!

  3. Qu’est-ce qui prouve que ce lui personnellement qui a pris ce montant et non pas ses ministres qui ont profité de la crise et de son absence pour vidér les caisses de l’Etat ? L’amateurisme du nouvel élu en Gambie craint le pire dans ce pays. La facture d’une intervention militaire qui pourrait déboucher sur la destruction des édifices, des pertes de vie humaine, aurait été plus élevée. Maintenant, ceux qui étaient plus engagés pour le bain de sang peuvent orienter o budget de ce combat vers le renfoulement des caisses de l’Etat gambien. BARROW n’a aucune intelligence, ni sagesse pour gérer un État!!!

  4. ALPHA A AIDER DJAMMEH A VOLE DONC IL EST COMPLICE LE PEUPLE GAMBIEN DOIT PORTER PEINTE CONTRE ALHAPHA ET AZIZ POUR VOLE ET RECÈLE CAR UNE PARTIE DE L ARGENT A ETRE DONNER A ALPHA SINON L AVION POUVAIS ALLER DIRECTEMENT MALABO

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info