Accueil » Société » Une handicapée éventre son mari et demande pardon

Une handicapée éventre son mari et demande pardon

1658043902Aïssatou Baldé est dans de beaux draps. Handicapée physique, la dame qui marche à l’aide de deux béquilles, est accusée par son mari Daouda Fall de coups et blessures volontaires entraînant une interruption temporaire de travail de 21 jours. L’affaire est mise en délibéré devant le tribunal de grande instance de Dakar  le 17 février 2017.

A la barre,  Aïssatou Baldé, âgée de 33 ans a clamé son innocence, soutenant que tout est parti d’une dispute avec son mari. Daouda Fall, l’a rouée de coups entrainant une défiguration de son visage.

Coiffeuse de profession, Aïssata Baldé a pris une lame qu’elle avait dans sa chambre pour l’éventrer. Heureusement pour l’époux, il y a plus de peur que de mal. La blessure était superficielle.

Mais la dame  réfute la thèse de la préméditation évoquée par le tribunal pour essayer de justifier son geste. Elle demande la clémence du tribunal pour se tirer d’affaire. Le parquet a demandé l’application stricte de la loi.

Par SeneWeb

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

One comment

  1. Drame conjugale et/ou Légitime défense???
    Au juge de Statuer la dessus!!!

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info