Accueil » Société » Le nouveau code électoral a ‘’toutes les chances d’être bloqué’’ par la cour constitutionnelle

Le nouveau code électoral a ‘’toutes les chances d’être bloqué’’ par la cour constitutionnelle

Mohamed-Camara-juriste Le combat n’est pas perdu pour ceux qui sont contre le point 2 de l’accord du 12 octobre relatif à la désignation des conseils de quartier au prorata des résultats des communales. Après l’adoption du code électoral à l’assemblée nationale, ils peuvent saisir la cour constitutionnelle pour bloquer ladite loi.

‘’Ce n’est qu’une déception de voir notre pays dotée d’une législation électorale de complaisance’’, a réagi le juriste et analyste politique Mohamed Camara, interrogé par la radio Espace FM.

M. Camara précise que les citoyens peuvent attaquer le nouveau code électoral en saisissant l’Institution nationale indépendante des droits humains, qui saisira à son tour la cour constitutionnelle pour que le recours soit examiné.

‘’Quand elle va être saisie, obligatoirement, par le président de la République avant de promulguer la loi, les neufs sages de la cour constitutionnelle peuvent estimer qu’à tel niveau, ça ne va pas’’, indique l’analyste politique, qui pense que ‘’cette loi de complaisance a été toutes les chances d’être bloquée par la cour constitutionnelle’’.

‘’Le code électoral n’est pas parfait’’, professe Kory Kondiano, président de l’Assemblée nationale. ‘’Mais il nous permet d’aller aux élections communales pour tranquilliser le pays afin de rassurer les investisseurs qui désirent s’engager en Guinée’’, argumente le patron du parlement guinéen.

Il  laisse entendre que le code, qui fait objet de polémique, pourra être amendé au moment opportun. ‘’Nous pourrons toujours nous retrouver pour dialoguer afin d’en améliorer le contenu’’, dit-il à ses collègues députés.

Boussouriou Doumba, pour VisionGuinee.Info

00224 666 90 54 16/boussouriou.bah@visionguinee.info

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

4 comments

  1. C’est ce qu’on appelle:Oui,mais, NON.Rien est parfait dans la vie.Et on peut fonctionner ou bien avancer un peu,en apportant des amélioration au point 2 de l’accord;au lieu de rester figé dans le temps avec le Mot Élection avec des petits partis de salon qui n’ont pas de militants.
    Il faut faire disparaître tous les petits partis politiques de salon pour bâtir ce pays.

  2. Qu’ils s’apprêtent pour le référendum
    Vive Alpha Condé

  3. Mais qu’est ce que ce juriste a dit exactement? Qu’est-ce qui ne va pas dans ce code? Il faut qu’il nous précise encore une fois ce qui bloque et est violé! Quelle partie dans la constitution parle des élections de chef de quartier?

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info