Accueil » Politique » A peine nommé ministre de l’Enseignement pré-universitaire, IKK s’engage : ‘’On ne cachera rien à nos concitoyens’’

A peine nommé ministre de l’Enseignement pré-universitaire, IKK s’engage : ‘’On ne cachera rien à nos concitoyens’’

Kalil konate Enseignant depuis 1979 et syndicaliste pendant des décennies avant d’être promu au poste de directeur communal de l’éducation de Matoto, Ibrahima Kalil Konaté est depuis lundi soir le nouveau ministre de l’Enseignement pré-universitaire et de l’alphabétisation.

Fervent militant du RPG Arc-en-ciel, parti au pouvoir, il remplace le Dr. Ibrahima Kourouma qui occupait le poste depuis l’accession d’Alpha Condé à la magistrature suprême.

Le nouveau promu assure qu’il sait ce qui l’attend à la tête du département de l’Enseignement pré-universitaire. ‘’J’imagine la densité du travail qui m’est confié au ministère de l’Enseignement pré-universitaire et l’alphabétisation. Que le chef de l’Etat ait confiance en ma modeste personne pour mettre ce département sur les rails, j’imagine la vivacité du travail qui m’attend’’, a-t-il confié mardi matin à l’émission les Grandes gueules.

Le successeur d’Ibrahima Kourouma de prendre des engagements avant même sa prise de fonction. ‘’Les portes et fenêtres de mon département seront ouvertes à la presse. On ne cachera rien à nos concitoyens. Nous allons demander l’accompagnement de la presse. Nous sommes disposés à recevoir toutes les critiques que nous allons capitaliser pour pouvoir faire correctement notre travail’’, s’engage l’ancien directeur communal de l’éducation de Matoto.

‘’Dès la passation de service, je vais convier la presse à une grande rencontre pour qu’ensemble nous diagnostiquions le système. Nous n’allons pas nous enfermer pour penser et agir en potentat’’, réaffirme IKK, promettant ‘’d’exposer tous les problèmes pour que tous les intervenants dans le système éducatif puissent réfléchir ensemble pour faire [re]démarrer le département auquel le président tient beaucoup’’.

En termes clairs, précise-t-il, ‘’je ne vais pas m’enfermer, je serai ouvert aux critiques’’, avant de promettre qu’il fera appel à toutes les compétences pour redorer le blason de l’enseignement pré-universitaire. ‘’Je connais qui peut faire quoi. Nous allons partir vers ces compétences pour être à leur écoute pour que la confiance placée en moi soit à la hauteur pour faire plaisir au peuple de Guinée’’, conclut-il.

Boussouriou Doumba, pour VisionGuinee.Info

00224 666 90 54 16/boussouriou.bah@visionguinee.info

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

2 comments

  1. Bonne chance a vous M Konate, j’aime bien le debut de votre travail, du fait que vous vous approcher de la presse, ca me dit que vous etes un visionnaire…

    Mais, koro le brouillon, vous lachera t il?????? Lollll

  2. Un discours très Républicain.Au boulot pour redresser l’enseignement pré-universitaire.Car,on juge le maçon au bout du mur!

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info