Accueil » Société » Rapatriés de Libye, ils bénéficient chacun de 50 euros à Conakry

Rapatriés de Libye, ils bénéficient chacun de 50 euros à Conakry

DES MILLIERS DE RÉFUGIÉS À LA FRONTIÈRE LIBYE-TUNISIE

                       Image d’illustration

Selon un communiqué de l’Organisation internationale pour les migrations (OIM) transmis à notre rédaction, ils sont au nombre de 98 migrants guinéens en provenance de Lybie qui ont atterri mardi 14 mars 2017 à Conakry. Dans le lot, figurent un mineur de 16 ans, 3 femmes dont 2 avec un enfant à bas âge.

La même  source indique que ces migrants avaient manifesté l’assistance de l’OIM pour les aider à rentrer chez eux.  Selon le document, ce sont au total 146 ressortissants guinéens devaient initialement rentrer sur Conakry, mais la situation sécuritaire particulièrement tendue a empêché 51 d’entre eux d’atteindre l’aéroport.

Ces derniers actuellement regroupés à l’ambassade de Guinée à Tripoli avec une prise en charge totale de l’OIM, en attente d’un vol commercial pour regagner la Guinée en toute sécurité, précise le communiqué.

L’avion a atterri aux alentours de 19h50, nous apprend-on. Les migrants retournés ont été pris en charge par l’OIM Guinée qui leur a fourni de quoi se restaurer avant de les enregistrer et de les interroger sur leurs conditions de séjour en Libye.

Leurs réponses permettront à l’OIM et à ses partenaires de mieux appréhender le profil des migrants irréguliers, de connaître leurs aspirations et proposer des projets qui permettront une meilleure réintégration de ceux-ci et de stabiliser les éventuels candidats au départ.

Après cette étape de profilage, signale-t-on,  l’OIM a remis à chaque migrant une petite enveloppe d’un équivalent de 50 euros, en attendant d’étudier leurs cas et de pouvoir leur faire d’autres propositions pour assurer leur stabilisation.

Par les migrants, ceux qui résident à Conakry ont pu rentrer directement chez eux. Tandis que les autres, originaires des différentes régions de Guinée, ont été pris en charge par le Service national des affaires humanitaire et hébergés pour la nuit au Centre de transit de Matam. Ils pourront ensuite rejoindre leur destination finale.

Boussouriou Doumba, pour VisionGuinee.Info

00224 666 905 416/boussouriou.bah@visionguinee.info

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

One comment

  1. Dans tout ça où est le gouvernement guineen pour aider ses pauvres gens.quand il s’agit de faire la mamaya de voyager ou d’acheter des belles maisons ils toujours l’argent mais quand il s’agit de venir au secours aux pauvres guinéens nada.que dieu maudissent tous ceux qui dilapident les biens de l’état et du peuple à leurs profit personnel.Amina

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info