Accueil » Société » Les installations de la radio Liberté FM endommagées par la pluie : ‘’tout est à refaire’’, selon le président de l’URTELGUI

Les installations de la radio Liberté FM endommagées par la pluie : ‘’tout est à refaire’’, selon le président de l’URTELGUI

Ibrahima Diallo

                         Ibrahima Diallo

La pluie qui s’est abattue la semaine dernière à Conakry a fait d’importants dégâts. A Kaloum, les installations de la radio Liberté FM 101.7 ont été endommagées. Le bureau exécutif de l’Union des radios et télévisions libres de Guinée (URTELGUI) s’est rendu le lundi 3 mars sur les lieux pour apporter son soutien à la station.

Selon Ibrahima Diallo, directeur général de la radio Liberté FM, les pertes se situent à deux niveaux. ‘’Il faut s’occuper de la radio et cela demande de l’argent. Il faut aussi dédommager les voisins. Parce que dans sa chute, la pilonne a causé des dégâts au niveau des habitations de nos voisins. Tout cela demande beaucoup de moyens’’, a déclaré le patron du média.

Face une telle situation, il lance un ‘’SOS à toutes les personnes de bonne volonté de nous aider à mettre en marche la radio’’.

sanou

                        Sanou Kerfalla Cissé

Entouré de membres du bureau exécutif de l’URTELGUI, le président dudit organisme a justifié les raisons de la présence de sa délégation sur les lieux. ‘’Nous avons cru devoir rendre visite à la radio Liberté FM qui a obtenu en la licence numéro 1 dans le cadre de la libération des ondes en 2006. Nous ne pouvons en aucun cas rester sans venir marquer notre soutien, notre solidarité et compassion face à cette douleur’’, a indiqué à la presse Sanou Kerfalla Cissé.

Il ajoute qu’une ‘’trentaine d’employés’’ sont au chômage depuis l’arrêt la semaine dernière des émissions de la radio Liberté FM. ‘’Dans la presse audiovisuelle, en raison de difficultés économiques, il y a certains organes qui n’arrivent même pas à assurer régulièrement les salaires des journalistes. Nous sommes venus pour constater les dégâts, apporter une enveloppe symbolique et lancer un appel aux personnes de bonne volonté, au gouvernement, aux operateurs économiques de venir en aide à cette radio’’, a-t-il soutenu devant un parterre d’hommes de média.

Selon ses dires, ‘’quand il y a une telle panne, tout le circuit de division, l’antenne, le pilonnier, mais aussi l’émetteur sont forcément endommagés. Je sais aujourd’hui que tout le système de diffusion a été endommagé par la chute de ce pilonnier. Tout est à refaire à la radio Liberté FM’’.

antenneC’est la deuxième fois depuis sa création que ce média subit des pertes énormes. Le 12 février 2007, en  pleine grève, des bérets rouges ont investi les locaux détruisant tout sur leur passage. ‘’On a vu un commando composé de 12 bérets rouges qui est venu tout mitrailler’’, se souvient M. Cissé, qui souligne que depuis cette date, ladite station radio a du mal à se relever.

Boussouriou Doumba, pour VisionGuinee.Info

00224 666 905 416/boussouriou.bah@visionguinee.info

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info