Accueil » Société » L’UFDG sur les violences à Boké : ‘’Ce qui a mis l’huile sur le feu…’’

L’UFDG sur les violences à Boké : ‘’Ce qui a mis l’huile sur le feu…’’

boke La ville minière de Boké a connu un début de semaine agité. Pendant trois jours, des manifestants sont descendus dans la rue pour protester contre le manque d’électricité dans leur localité malgré la présence de plus d’une dizaine de sociétés minières.

Le bilan des émeutes fait état d’un mort, près d’une trentaine de blessés et d’importants dégâts matériels. Une situation qui ne passe pas inaperçue au sein de l’Union des forces démocratiques de Guinée (UFDG).

“Pourquoi les émeutes à Boké?’’, s’est demandé Kalomodou Yansané, vice-président de l’UFDG, chargé des affaires économiques et du développement, lors de l’assemblée générale de son parti.

Selon le député, ‘’Boké est le poumon économique de la Guinée. Depuis 40 ans, toute la richesse de Boké sert à faire vivre la Guinée et les guinéens. Mais jusqu’aujourd’hui, cette ville n’a pas de courant, ni d’eau. Les jeunes de Boké sont au chômage’’.

‘’Est-ce que ça c’est normal ? On a programmé plus de 200 véhicules qui passent de façon journalière dans la ville de Boké avec toute la poussière’’, martèle-t-il, déplorant que les violences : ‘’Les jeunes ont protesté. Je déplore les biens qui ont été saccagés’’.

‘’Mais pourquoi l’affaire s’est répétée pendant  3 jours ? Tout simplement parce que ceux qui sont censés maintenir l’ordre sont venus pour piller la population, voler des téléphones, brutaliser les commerçants. C’est ce qui a mis l’huile sur le feu. Et vous avez vu ce qui s’est passé’’, peste Kalémodou Yansané.

Il interpelle les forces de l’ordre en leur invitant à plus de professionnalisme sur le terrain. ‘’Les éléments des forces de l’ordre ne doivent pas tirer à balles réelles sur les populations et voler les biens des pauvres citoyens’’, fait-il remarquer.

Se réjouissant du retour du courant électrique, le parlementaire craint que cette solution ne soit temporaire. ‘’C’est une chose qui ne tiendra pas. Les groupes électrogènes qu’on a envoyés à Boké consomment 300 litres de gasoil par heure. Comment peut-on supporter cette charge?’’, s’interroge-t-il.

Boussouriou Doumba, pour VisionGuinee.Info
00224 666 905 416/boussouriou.bah@visionguinee.info

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

6 comments

  1. Oui c est sa le projet de developpement de Pr AC depuis 40 ans cette Ville n avaient pas acces a ELECTRICITE mais maintenant ils ont comprient cela ne doit pas etre comme sa.Raison pour la quelle vous les Anciennes qui ont misent le Pays dans le Trou, si vous venez apres au pouvoir vous ne peuvent plus manupuller la Population comme avant.

  2. pourquoi depuis 40 ans boke n a pas beneficier les avantages du develloppement economiques. donc c est maintenant que les bokekas reclament le bonheur…

  3. Kalemodou tu n’as même pas honte.ton mentor dalein a geré ce pays comme ministre et 1er ministre pendant 10ans.Conakry n’a jamais eu le courant comme il l’a aujourd’hui,à plus forte raison Boké.
    Mais c’est toi qui oses parler comme ça?
    Mais c’est le monde à l’evers vraiment.
    C’est pas vous c’est Alpha.il est trop tolérant.sinon toute personnée interpellée sera jugée et condamner.
    N’importe quoi.des anciens voleurs qui veullent nous imposer leur loi.
    Ah Dieu.

  4. Alpha Condé a raison, depuis 40 ans ce pays n’a pas bougé et Boke végète dans le noir. Laissez le géré cette manifestation.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info