Accueil » Libre opinion » Gouverner le bled par “télécommande’’

Gouverner le bled par “télécommande’’

Un citoyen de Bingodougou, bien-pensant et pourfendeur, tombe des nus. Son prof. Körö Alifa semble plus assumer ses fonctions de président de la roue-publique ou du moins privilégie plus ses fonctions de fonctionnaire interafricain qu’à celles votées par le populo de Bingodougou.

Avant, l’on pouvait croire qu’il roulait pour Bingodougou quand il était toujours entre deux avions pour rencontrer des chefs d’Etat du continent et d’ailleurs. Dès lors que l’Union africaine, avec ses hacs hics, lui a placé sa confiance en lui confiant la présidence tournante de l’UA, notre prézi nous a totalement remerciés, voire même abandonnés, laissant ses cadres (en bois et carton) de l’Alfa-gouvernance, d’essayer de nous gérer, de sucer tout notre sang. Ce qui pas du tout aisé, n’ni Alah!

Puisque ces sangsues, voleurs à col blanc connus pour leur avidité pour le pognon, ne se gênent de vendre le populo de Bingodougou aux marchands d’esclaves. Depuis leur arrivée au pouvoir, combien de gratte-ciels poussent un peu partout ici et ailleurs. Ces nouveaux riches ont sifflé tous nos biens, impunément.

Eh bien parents et amis, c’est vous qui risquez de trépasser par la suite de malheur légendaire.  Sur les ondes de la RTG, l’essentiel de l’info est consacré aux déplacements multiples de kôrô Alfa. Et jusqu’aux dernières secondes de la fin du JT, c’est encore et toujours kôrô en tournée.

Pour l’eau, l’électricité, les routes, le minimum du quotidien pour les marmites des bingodougoukas, revenez demain. Sans oublier l’attente des logements sociaux qu’il avait tant promis, les institutions de micro-finances et autres fonds de soutien à tel ou tel service, vidés de leur contenu pour s’assurer fortune et les promesses faites aux étudiants dans le cadre de leurs ‘’maudites tablettes’’, encore rien.

Côté cours, nous assistons aux blablablas des agitateurs du débat public, ces sirènes révisionnistes pour un troisième mandat, se taper la poitrine et avoir apporté de l’aide aux paysans du pays en engrais. Sans dire que l’utilisation abusive et incontrôlée de ces intrants (engrais et pesticides ennemis dangereux de nos sols) risque de provoquer des maladies liées à ces intrants chimiques. Car, n’est pas agronome qui le veut.

Dites donc à kôrô Alifa, au dynamique prézi de la roue-publique de Bingodougou de bien vouloir s’occuper des affaires du pays d’abord. Même s’il s’inspirait un peu de Donald Trump, pour tromper notre naïveté en assurant au moins notre sécurité et peut-être en bannissant cette impunité qu’il chérit tant.

Chers africains de l’Union africaine, priez notre président local de se rappeler un peu de ses promesses de campagne envers le peuple qui l’a élu et de réaliser certaines d’entre elles, sans en rajouter d’autres, yandi. Car, il ne sert à rien de créer des incidents ‘’diplomagiques’’ avec les ‘’jambars’’ du pays de la Terranga pour tout ce qui tourne autour de n’importe quel troisième mandat. Il faut partir à point. Mandats de Nepad ou pas, qu’il nous épargne à présent de tous ses états d’âme gargantuesques.

Aidez-nous chers africains à récupérer notre prézi, juste pour terminer le deuxième mandat dont l’arrêt-terminus se trouve obligatoirement à 2020. Aidez-nous à faire comprendre aux autres peuples du continent de s’abstenir de mettre à la tête de leurs nations de vieux grabataires et séniles au risque de vivre ce que les bingodougoukas vivent actuellement. Dites-lui de faire au moins un mois à Conakry pour laisser les avions se reposer un peu.

Après cela, il pourra entièrement et avec notre bénédiction, s’adonner aux problèmes africains. S’il ne prend garde, il est déjà plein dans la parjure par rapport à son serment, afakoudou. Conseil de citoyen. Une virgule, un point.

Abass Aziz, dans Bingo

Votre journal d’humour et de bande dessinée qui s’amuse fort

 

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

One comment

  1. La Guinée s’est mal barrée avec ce Pigeon Voyageur.Il(AC) devrait laisser les Caisses Financières de l’ État Guinéen et les Avions se reposer un peu.
    Au lieu de vendre la Guinée à l’ étranger,vaut mieux ramasser les Ordures qui polluent la Capitale-Conakry.
    Une vraie honte Nationale.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info