Accueil » Société » Elie Kamano va recouvrer sa liberté avant la fin de la journée

Elie Kamano va recouvrer sa liberté avant la fin de la journée

Mis aux arrêts dans la matinée du lundi, le reggaeman Elie Kamano a été conduit à la direction de la police judiciaire où il a été entendu par des limiers. L’artiste pourrait recouvrer sa liberté avant la fin de la journée, a-t-on appris auprès d’une source crédible. 

Pour sa marche pacifique ce lundi, le chanteur avait adressé une lettre d’information au gouverneur de la ville de Conakry.

Dans sa réponse, le général Mathurin Bangoura n’a pas autorisé la marche arguant que la  lettre d’information ne porte que deux signatures au lieu de trois. En plus, précise-t-il, elle ne fait pas mention de la liste des membres du comité d’organisation est est parvenue au gouvernorat le jeudi 13 juillet, soit deux jours francs avant la date de la manifestation au lieu de trois jours au moins.

Dimanche, jusqu’à minuit, selon une source proche du dossier, le ministre d’Etat conseiller personnel du président de la République était au domicile d’Elie Kamano. Tibou Kamara, rapporte notre source, a indiqué à l’artiste qu’il ne peut pas défendre la liberté dans un pays et outrepasser la décision d’une autorité.

‘’Elie Kamano a écrit au gouverneur pour l’informer, celui-ci a répondu qu’il n’est pas possible d’autoriser la marche en tenant compte de certains articles du code pénal’’, précise notre interlocuteur. Il ajoute que ‘’Tibou Kamara a dit à Elie qu’il doit accepter de refaire la lettre d’information pour éviter qu’il ait l’air de défier les  autorités en outrepassant la décision du gouverneur de Conakry’’.

Au terme de l’entretien, le reggaeman était convaincu et a accepté de contacter des gens pour leur annoncer qu’il faut rester dans la légalité. ‘’Le matin, au point de ralliement à la Tannerie, il était là pour informer ses collègues sur la nécessité de respecter la loi. C’est là qu’il a été mis aux arrêts’’, nous informe-t-on.

Des démarches ont été entreprises, apprend-on d’une source bien introduite à Sékhoutouréyah, afin que le chanteur, actuellement à la DPJ, recouvre la liberté avant la fin de la journée.

Ciré BALDE, pour VisionGuinee.Info

00224 664 93 14 04/cire.balde@visionguinee.info

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

2 comments

  1. Mais moi je ne comprends pas comment ce gouvernement peut accorder au temps d’importance à cet energüment?Tibou va faire quoi chez un vagabond comme Elie?
    Ah Alpha ton affaire de democratie la commence à amener foutaise sur la guinée hein.

  2. le president alpha conde a instaure l anarchie en guinee. il refuse d appliquer la loi

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info