Accueil » Politique » Amadou Diouldé Diallo : ‘’Dans certains départements, c’est le malinké qu’on parle du planton au ministre’’

Amadou Diouldé Diallo : ‘’Dans certains départements, c’est le malinké qu’on parle du planton au ministre’’

En début de semaine, le gouvernement a publié un communiqué condamnant des ‘’déclarations à caractère ethnique de deux hauts responsables de l’UFDG faisant état de prétendues discriminations dans l’administration publique de notre pays’’.

Le journaliste Amadou Diouldé Diallo a réagi à ce communiqué en demandant au gouvernement de se taire. ‘’Il faut donc que le gouvernement se taise’’, exige notre confrère, invité mercredi du Quotidien.

Il accuse le régime d’Alpha Condé d’avoir ethnicisé l’administration. ‘’Demandez au secrétariat général du gouvernement de sortir la liste des différents départements ministériels pour qu’on voit. Suivez le journal télévisé et voyez les sous-titrages, les noms’’, indique-t-il.

Selon Amadou Diouldé Diallo, ‘’il y a même des ministères où les cinq premiers chefs sont tous malinkés. Donc quand le gouvernement décide de dénoncer, qu’il dénonce tout ou qu’il se taise’’.

‘’Je ne dis pas malinké en tant que communauté. Je parle du RPG. Vous ne pouvez pas avoir un poste quand vous êtes du PADES d’Ousmane Kaba ou du PEDN de Lansana Kouyaté’’, tient-il à clarifier, demandant au vice-président de l’UFDG, Chérif Bah de publier la liste des 900 peuls évincés, dit-on, de leurs postes depuis l’arrivée d’Alpha Condé au pouvoir.

‘’Moi, il m’arrive de partir dans des départements, quand vous parlez malinké, vous êtes écoutés. C’est le malinké qu’on parle du planton au ministre. Ce n’est pas bon. Si vous le faites, vous êtes en train de creuser un terreau de vengeance demain et cela est extrêmement dangereux’’, alerte le journaliste sportif et historien.

Ciré BALDE, pour VisionGuinee.Info

00224 664 93 14 04/cire.balde@visionguinee.info

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

7 comments

  1. Je suis d accord à 1000%

  2. Le mal qu ils ont fait à la nation est profond .Administration militaire , administration civile , bourses d études ,recrutements ….

  3. ah ma guinee, un pays sans avenir. car au lieu de travailler avec la competence, on travaille avec l’ethnie. ce qui n’apporte que de danger.

  4. Amadou dioulde Touré les partis politique sont constitués comme ça , par famille, par clan, ethnie y’a rien de grave l’essentiel est que ça marche bien ils sont tous guinéens.

  5. Bien dit Amaral, c dommage

  6. Le journaliste est noble l’historien sa force Forge le respect Mr amadou il est bien de critiquer mais je ne comprends pas pourquoi toujours la même rhétorique et toujours la tendance à victimiser perpétuellement un camp le même à chaque sortie tu ne peux dénoncer l’echnocentrisme en t’inscrivant dans l’echno stratégie la Guinée au guinéen La même chance à tous et à toutes
    La HAC doit sévir et arrête cette forme de communication à tous les niveaux

  7. SYLLA a raison si le critère de sélection s’appelle seulement « COMPETANCE », est-ce le cas ici avec koro? En tout cas, la solution n’est pas encore là car rien de potable ne marche pour le moment.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info