Accueil » Politique » Plus de 900 peuls renvoyés de l’administration ? Un ancien du RPG soutient le vice-président de l’UFDG…

Plus de 900 peuls renvoyés de l’administration ? Un ancien du RPG soutient le vice-président de l’UFDG…

Mohamed Lamine Kaba, président du parti Force des intègres pour la liberté et la démocratie (Fidel) et ancien collaborateur d’Alpha Condé, a réagi à la polémique que suscitent les propos du vice-président de l’UFDG, Chérif Bah, sur un supposé renvoi de 900 peuls de l’administration depuis l’arrivée du régime actuel.

‘’Nous soutenons les dénonciations faites par les responsables de l’UFDG, notamment Chérif Bah et Ousmane Gaoual Diallo. Ils dénoncent l’ethnocentrisme dans notre pays qui est devenu aujourd’hui une institution que le président nous a imposée’’, a déclaré l’ancien directeur de campagne du candidat Alpha Condé au Sénégal.

‘’Nous déplorons le communiqué du gouvernement qui remet en cause les dénonciations qui ont été faites et qui rappelle à l’ordre ces deux personnalités de l’UFDG’’, a-t-il ajouté en se demandant ‘’où était le gouvernement lorsque le président a dit à Kankan que la Guinée appartient à trois communautés. Il a cité les malinkés, les soussous et les forestiers en omettant la communauté peule’’.

‘’Où était le gouvernement lorsque le RPG a mis en place un projet satanique qui consistait à diviser la Moyenne Guinée avec cette histoire de roundés qui a couté au contribuable guinéen plus de 3 milliards de francs guinéens ?’’, souhaite savoir Mohamed Lamine Kaba.

‘’Où était le gouvernement lorsqu’au niveau du secrétaire des affaires religieuses, c’est une seule communauté qui se succède depuis l’arrivée du président Alpha Condé ? Où était ce même gouvernement lorsque le président fait des rencontres sectorielles ? A chaque fois, ce sont des communautés qu’il rencontre alors que tout regroupement à caractère communautaire, racial ou régionaliste est interdit’’, fait-il remarquer dans un entretien à VisionGuinee.

‘’Où était également le gouvernement lorsque Sékhouna Soumah, Kountigui de la Basse côte a dit, au siège de l’Union mandingue, que tous ceux qui veulent bruler les pneus dans la rue doivent aller chez eux pour le faire ? Il a aussi dit que les terres ne seront plus vendues aux étrangers. Ce sont des pratiques discriminatoires qui devaient être dénoncées par le gouvernement’’ assure-t-il.

‘’Pourquoi le gouvernement ne dénonce pas cela ?’’, se demande notre interlocuteur. S’il soutient les propos de Chérif Bah, Kaba Fidel demande au vice-président de l’UFDG par intérim de se prononcer également sur le discours de Cellou Dalein Diallo à Chicago. ‘’Il faut avoir le courage de se solidariser du discours de Dalein à Chicago où il a dit qu’il a un accord avec les soussous qu’ils vont le soutenir en cas de guerre. C’est un discours discriminatoire’’, martèle le président du parti Force des intègres pour la liberté et la démocratie (Fidel).

Ciré BALDE, pour VisionGuinee.Info

00224 664 93 14 04/cire.balde@visionguinee.info

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

5 comments

  1. Pour l unité nationale cette prise de position vaut son pesant d or .

  2. Vraiment… Les propos de dalein aussi son condamnable mes c’est alpha qui avait tout commencé depuis temps de conté où il disait tout malinke qui vote pour conte est un batard

  3. La compétence doit toujours primer sur l’Ethnie pour que,la Guinée puisse avancer sur le plan de l’emploi à la fonction publique.Mais,Alpha Condé a bien aggravé la situation depuis 2010,par la Discrimination ethnique et de récompense partisane au RPG arc en ciel.

  4. C’est courageux et sincère Monsieur KABA FIDEL. Je pense dans ce pays on peut bien compter sur toi…

  5. Bantama Sow à Mamou : «On retrouve beaucoup de Soussou à la Présidence» «En 2010, chacun a choisi le leader de sa région. Au deuxième tour, les malinkés et les soussous ont voté pour le président Alpha Condé. Aujourd’hui, à la présidence on retrouve beaucoup de soussou. Moi je suis proche du président, plusieurs choses se font devant moi. A chaque fois qu’il y a des nominations ou des projets, je vois les autres ethnies venir matin et soir pour demander au président de les aider. On retrouve toutes les ethnies sauf nous… Alors que les richesses qui sont en train d’être partagées nous appartiennent tous. Si le président Alpha Condé s’endette pour construire des infrastructures dans les autres régions, le jour où un Mamounais sera au pouvoir, il va commencer par rembourser les dettes, alors que Mamou n’aura bénéficié de rien» »

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info