Accueil » Société » Le cardinal Robert Sarah dénonce la saleté de la capitale Conakry : ‘’ayons honte !’’

Le cardinal Robert Sarah dénonce la saleté de la capitale Conakry : ‘’ayons honte !’’

Le Centre culturel franco-guinéen(CCFG) a accueilli jeudi Son Eminence le Cardinal Robert Sarah. Le préfet de la Congrégation pour le culte divin et la discipline des sacrements a mis à profit son séjour pour présenter ses deux livres « Dieu ou rien » et «La force du silence ».

Face à la presse, l’ancien archevêque de Conakry n’est pas allé avec le dos de la cuillère en évoquant l’insalubrité dans la capitale. ‘’Chaque fois que je viens en Guinée, je suis très heureux. Parce que ce je suis, je le dois à la Guinée. Je suis né dans un petit village où mes parents m’ont éduqué chrétiennement. Leurs tombes sont là, je ne peux pas ne venir’’, fait-il savoir.

Et puis également, ajoute-t-il, ‘’c’est ici que j’ai été à l’école. J’aime la Guinée parce que c’est mon pays’’. Son éminence précise qu’il se déplace souvent en raison de sa fonction. ‘’Je voyage beaucoup à cause de mon travail. Lorsqu’on descend à l’aéroport [de Conakry], on est heureux de retrouver le sol de notre pays. Mais ce qui attriste, c’est la saleté’’, martèle-t-il.

‘’C’est comme si on a perdu le sens de la dignité. Quand un étranger voit notre ville très sale, est-ce qu’on n’en a pas honte ?’’, se demande-t-il, avant de parler de son constat : ‘’J’ai vu des gens qui versent la poubelle au milieu de la rue. Je n’ai vu dans aucune ville du monde un tel comportement’’.

Pourtant, rappelle-t-il, il n’y a pas longtemps, la Guinée a vécu une tragédie avec l’Ebola. ‘’Comment peut-on risquer de rependre un autre virus en jetant des saletés partout ? Comment est-il pensable que des hommes intelligents  laissent les saletés au milieu de  la rue ?’’ s’indigne le cardinal Robert Sarah, pointant également du doigt ceux qui voient d’autres jeter des ordures dans la rue en restant indifférents.

‘’Cette saleté physique représente peut-être la saleté intérieure, celle qui dans notre cœur. Il y a un grand effort à faire’’, sermonne-t-il. ‘’Sans moralité, sans discipline et sans travail, il n’y aura aucun progrès. Ayons honte !’’, s’exclame-t-il.

En jetant des ordures dans la rue comme si de rien n’était, laisse-t-il entendre, ‘’on pense qu’on punit le gouvernement, mais nous nous punissons nous-mêmes en laissant des saletés dans la rue. C’est triste, mais je dois le dire parce que je n’ai jamais tergiversé, ni tourner autour du pot. Il faut dire les choses lorsque ça ne va pas. C’est une honte de porter volontairement la poubelle dans la rue’’.

Ciré BALDE, pour VisionGuinee.Info

00224 664 93 14 04/cire.balde@visionguinee.info

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

17 comments

  1. A qui la faute Monseigneur ? Si la tete est pourri que DIEU peut-il faire ?
    Conakry est la capitale la plus sale au monde, de l’afrique ca certain.

  2. Monseigneur je ss davis avec vous c une honte, mai la question est de savoir quelle est larternative que ces gens ont? Faut il garder eternellement ces ordures dans les maison ?

  3. Un vrai démagogue ce Monseigneur! Pourquoi culpabiliser la victime au profit du bourreau? Où voulez-vous que le citoyen jette ses ordures? Dans les poubelles publiques? Où sont-elles? Que le gouvernement ramasse les ordures waï! Et tous seront servis!

    • Bien dit Seidy Barry.Un vrai démagogue.Il y en a plein comme lui parmi nos religieux.

    • Je ne sais quel âge vous avez Mr Barry mais, soyez respectueux dans vos propos surtout quand vous vous adressez à des hommes murs et au service de Dieu… Qu’à-t-il dit de démagogue dans ses remarques ? Revoyez vos leçons d’instruction civique et dites nous si jeter des ordures dans les rues ou caniveaux relève du civisme svp… Évitons ces émotions destructives et dérisoires. Faisons face à l’intérêt du Peuple et arrêtons ces idées partisanes dirigées.. Je vous remercie.

      • Cher MC loin de moi l’idée de manquer de respect à cet homme. Ce que je dis est que les citoyens n’ont d’autres lieux pour jetter leurs ordures autre que dans la rue, car il n’y as no poubelles publiques ni fausses publiques, lesquelles infrastructures doivent être mises en place par l’État. Or il est à constater que l’État ne fait pas sont travail puisque ces infrastructures sont manquantes.

        Les propos de ce monsieur sont bien mais mal orientés à ce stade ci. Les citoyens devront exercer un civisme une fois que l’État leur en donnera les moyens. Autrement c’est parler pour ne rien dire!

    • Barry, c’est un homme de Dieu qui a parlé et non un politician, il n’y a pas que le gouvernement seul qui doit le faire, nous sommes tous impliqués comme dans les autres pays dans la popreté de notre pays. Allons voir dans autres pays de la sous region, c’est totalement different de la Guinee et quand quelqu’un leve le doigt pour denouncer, vous trouvez toujours a dire ou a cherché le boureau, le couplable et la victime, en attendant, c’est notre Guinee commune, c’est notre Conakry commun. Peut etre, je na sais si tu as eu l’occasion de visite un autre pays.

      • Mon frère je suis d’accord avec toi pour que nous nous donnions tous la main afin de nettoyer notre ville. La question est de savoir comment on fait?

        À supposer que tous à Conakry décidions de ne plus jetter nos ordures dans la rue et les caniveaux, où allons-nous les entreposer après que nos cours respectives aient été pleines?

        C’est pourquoi, ultimement il est du rôle de l’État que de mettre en place des infrastructures d’assénissement et de ramassage des ordures. C’est comme cela que ça se passe partout dans le monde.

        Au Rwanda, le gouvernement est même allé jusqu’au point de mettre des poubelles publiques dans les rues de la capitale à tous les 500m. Dans un cas pareil, il est bienvenu que d’exiger du citoyen un civisme en jetant ses ordures dans ces poubelles installées à cet effet.

        Mais tant que l’État n’assumera pas ses responsabilités d’abord, il ne sert à rien de réclamer l’impossible aux citoyens. Or c’est ce que ce Monseigneur fait.

        D’ailleurs ça vienne de lui ou de toute autre personne, dénoncer une situation est bien mais il faut le faire à l’égard de la personne qui commet la faute.
        S’attaquer au citoyen qui dans ce cas est la victime plutôt qu’au premier responsable qui est l’État, c’est faire de la démagogie.

    • Qu’à t-il dit de mal pour que tu le traites de démagogue ? Le connais-tu bien ?

  4. certains pensent mon seigneur en le faisant qu’il le font à Alpha Condé. Je vous demande humblement mon seigneur d’emprunter la route appelé le prince où habite les anti-Alpha vous aller constater sur la terre pleine en pleine rue les montagne d’ordures. Mais le constat est dégueulasse.

    • LE MANSA:Tu ne connais que la route le Prince en Guinée EN TERME D’ORDURES ?.
      Le reste de la ville de Conakry est propre ???.
      Dommage pour la Guinée d’avoir ce genre d’attitude et d’individu comme Citoyen !.

  5. Monseigneur Sarah:Dans toutes les villes du monde,c’est l’état qui s’occupe de ramasser les Ordures par le prélèvement automatique des taxes pour les Mairies.
    Dites la vérité à Alpha Condé lui-même qui est responsable de l’application des services sociaux de l’hygiène publique.Faites un tour dans les grandes villes de la cedeao pour voir comment ça se passe.Merci de votre humble attention.

  6. Mn seigneur c’est les Foulanin ki le font les sempiternel victimes et qui sont contre tous le monde

  7. Je suis d’accord avec RS car les Guineens manquent de discipline et de civisme.
    On voir toujours l’etat slots que nous meme savons que ce que nous faisons est incorrect mais on s’attend a ce que l’etat intervienne.

    Si on arretait de tout politiser et nous mettre au travail ce serait mieux pour nous.

    • Mon frère il faut se rendre compte que tout est politique car c’est le politique Qui détermine les orientations, fixent les règles de réalisation à travers les lois et en finance la réalisation.

      C’est pourquoi les pays développés ont à leur tête des gouvernements forts qui assument des gestions tout aussi fortes.

      Tant que nous qui sommes issus de pays sous développés n’auront pas compris cela et voterons pour des personnes capables à la tête de nos pays, nous tergiverserons sur la gestion de nos ordures alors que d’autres discutent de mondialisation, prospérité économique et développement.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info