Accueil » Société » Remous sociaux à Kamsar

Remous sociaux à Kamsar

Les manifestations de rue à Boké ont eu un effet de contagion dans la sous-préfecture de Kamsar. Les habitants de la banlieue de cette localité réclament le courant électrique.

"

Le sous-préfet de Kamsar, Mme Kourouma Sama Kaba est dans la rue pour tenter de calmer les esprits. ‘’Depuis 72 heures, il y a des remous sociaux à Kamsar à cause du courant électrique et de l’emploi’’, confirme-t-elle, précisant que la population ne veut plus du système de fourniture du courant par rotation.

‘’Elle veut que le courant vienne tous les jours. Mais les groupes électrogènes qui sont là ne sont pas en bon état. Seuls trois sur cinq fonctionnent. Ils ne peuvent pas couvrir les besoins de Kamsar’’, se lamente-t-elle.

Elle annonce qu’une réunion a eu lieu avec les compagnies minières évoluant dans la localité. ‘’On m’a promis qu’une solution sera trouvée dans une semaine pour que l’accalmie revienne’’, rassure le préfet de Kamsar, tout en décrivant une situation tendue dans la localité où des jeunes ont érigé des barricades pour se faire entendre.

Salématou BALDE, pour VisionGuinee.Info

 

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

One comment

  1. ce sont les fameaux opposants qui sont entraint de soulever les populations de boke , de kamsar a cause des 20 milliards annoncés. woika

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info