Accueil » Libre opinion » Lettre ouverte au président Alpha Condé

Lettre ouverte au président Alpha Condé

Monsieur le président de la République,

Réellement, je ne cesse de me demander comment vous êtes arrivé à la présidence de la République. Je ne cesse de me poser cette question, tant vos actuations en qualité du premier responsable du pays laissent beaucoup à désirer.

Je suis certain que vous même, seul, quelque part dans votre chambre, dans la pénombre et quand tout semble se reposer sous un silence de la jungle où seulement quelques bruits de quelques oiseaux récalcitrants se font entendre, vous vous posez la même question de comment vous vous êtes retrouvé à la tête d’une nation, étant donné que vous ne possédez pas les qualités nécessaires requises pour pouvoir assurer pleinement les fonctions de la présidence de la République.

Monsieur le président,

Pour mériter les fonctions de la présidence de la République, certaines qualités sont exigées. A défaut de l’intelligence personnelle du candidat, une démarche active de l’intéressé à la recherche de l’intelligence collective ou du groupe est obligatoire. Cette intelligence collective minimisera les dégâts, car elle exigera un grand temps de réflexion avant toute prise de décision, ou d’annonce de discours politique.

Monsieur le président,

Il est tout simplement question de ne pas se promener de manière hasardeuse dans les discours spontanés, si l’on sait que l’on ne possède pas une force de réflexion basée sur la maîtrise de soi. Et si l’on est en manque de cette force, il y a l’exigence que l’on se donne le temps de mieux préparer ce qui pourra être mesuré, pointé, ou jugé par les autres. La présidence de la République, c’est une institution. Une institution suppose des droits et des devoirs, et par conséquent, qui exige d’être formé et informé.

Monsieur le président,

Lorsque cette semaine, vous rencontrez les enseignants et vous leur dites : « Sortez-moi un seul président en Afrique francophone qui, avant d’être président de la république, n’a pas été premier ministre ou président de l’Assemblée nationale, donc qui n’a jamais géré…», que voulez-vous insinuer par là ?

Pensez-vous que ce discours est en votre faveur ? Ne pensez-vous pas que le fait que vous n’avez jamais géré les affaires du pays avant d’être président de la République, explique l’état comateux dans lequel se trouve la Guinée, aujourd’hui ? Ignorez-vous ce détail en politique, vous qui avez été pendant 40 ans opposant politique ?

Monsieur le président,

Albert Liebermann, de son vrai nom, Francesc Miralles, grand journaliste et essayiste espagnol disait : « Etre le premier à faire quelque chose suppose déjà 50% de réussite ».

Autrement dit monsieur le président, ni Cellou Dalein Diallo, ni Sidya Touré, ni Lansana Kouyaté, ni Aboucar Sylla, etc…, ne seront capables de gérer la Guinée comme vous le faites maintenant, dans un désordre total en divisant ethniquement les citoyens. Ces gens-là ont déjà géré les affaires du pays, ce qui suppose que quand ils y reviendront, peut-être tout ne sera pas facile pour eux, mais ils ne feront jamais recours aux politiques de divisions ethniques pour résoudre les affaires du pays. Ils s’attaqueront directement aux choses qui intéressent vraiment le pays : les projets de développement.

Monsieur le président,

Comme je vous le dis toujours dans mes lettres ouvertes qui vous sont destinées, c’est que tout guinéen doit se réjouir d’une seule chose aujourd’hui : dans moins de trois ans, vous ne serez plus le président de la République.

Cordialement,

Naby Laye Camara
Bruxelles (Belgique)

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

5 comments

  1. Quelle insolence doublée d’une arrogance pathologique!
    Tu dois impérativement apprendre à exprimer des désaccords avec pondération et dans le respect.
    C’est juste une question d’éducation et de savoir-vivre.

  2. Monsieur, votre lettre ouverte n’a pas de sens. Il ne fallait même pas l’écrire. Comment un Guinéen soucieux de l’avenir de sa patrie peut souhaiter le retour aux affaires du pays des cadres qui ont été incapable de se montrer patriote?

  3. alpha et manzo deux ânes sur le reseaux social c grave.

  4. Tu feras mieux d’aller apprendre les rudiments syntaxiques ,au lieu de venir pondre des fautes bien dignes de baudet!
    Espèce de vieux baudet.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info