Accueil » Société » Moussa Moise Sylla sera jugé le 25 décembre prochain

Moussa Moise Sylla sera jugé le 25 décembre prochain

Aucune restriction de liberté n’a pas été prise à l’encontre du journaliste Moussa Moise Sylla. C’est l’assurance donnée par Maitre Salifou Béavogui, avocat de notre confrère, inculpé pour atteinte au secret de la défense nationale.

Selon l’avocat, le procureur de la République a connaissance des observations formulées par la défense lors de l’audition de Moussa Moise Sylla.

‘’Il a décidé de poursuivre l’affaire pour atteinte au secret de la défense nationale. Il a enrôlé l’audience le 25 décembre 2017’’, a annoncé Maitre Béa, qui précise que ‘’nous sommes en matière de délit de presse la détention n’est pas prévue dans tous les cas’’.

C’est pourquoi, à l’en croire, le procureur a ‘’décidé de ne pas l’amener en prison. Ce qui est une première victoire pour nous. Il fallait craindre qu’il se retrouve en prison’’.

Les assurances de l’avocat

Selon l’avocat de Moussa Moise Sylla, le dossier pour lequel il est poursuivi ne comporte aucune charge. ‘’Lorsque vous dites ce que tout le monde connait, ce n’est plus un secret. Lorsqu’un fait devient un secret de polichinelle, ce n’est plus un secret’’, a-t-il expliqué.

‘’Il n’a fait que révéler des choses que tout le monde connait. C’est un innocent qui a été persécuté pendant 24 heures, qui vient d’être libéré. Il peut continuer ses activités et nous attendons l’audience du 25 décembre’’, a rassuré l’homme en robe qui dit avoir

des moyens à faire valoir à la barre pour prouver l’innocence de son client.

Du TPI de Mafanco, Salématou BALDE, pour VisionGuinee.Info

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

8 comments

  1. DIEU merci , limpunité est entraint de disparaitre en guinee petit a petit. nul n est au dessus de la loi. les journalistes guineens ont le plein droit d excercer leur metier de journalistes dans les regles de l art en respectant la deonthologie et l etique. la liberté d expression ne veut pas dire l anarchie. moussa moise a vecu impeu en france , il sait pertinament qu en france ou aux USA le secret defense est un grand tabou , quiconque tente de violer cette loi a travers la liberté d expression sera puni par la loi en vigueure. mainténant , si les gens haineux veulent , ils peuvent dire des bobards contre le regime guineen tant pis pour eux

  2. Apres cette epreuve,ce petit gros de moise apprendra à etre moins arrogant et mettra un peu d’eau dans son vin.c’est quoi ça?tu es journaliste donc censé d’etre impartial;mais lors des debats ta haine contre ce regime se lis a l’oeil nu ds tes yeux et tes propos.apprends à etre sage mon petit.on connait deja l’objectif de ton marabout de grand.lamina

  3. la liberté d expression est plus avancée en guinee que dans plusieurs pays voisin. aucun journaliste guineen n est en prison contrairement a la cote d ivoire et le senegal. la HAC doit prendre les dispositions contres les journalistes alimentaires qui recoivent de l argent a travers les opposants pour destabiliser le pays. il faut empecher l installation d une radio milles colines en guinee

  4. Cher ami. Il ne s’agit pas de politique ici.
    – de un aucun journaliste n’est en prison au Sénégal, pour votre information
    – de deux, comparer s’il vous plait les situations des militaires au Sénégal et en Guinée, ainsi que les conditions de travail, et vous verrez que moussa moise Sylla n’a rien dit, sauf la vérité. Et je suis sur que les militaires guinéens le remercieront un jour.

    Signé un ami de la guinee

    • Azou , je t informe qu au senegal , lors du proces de karim wade , un patron de presse a traité le president macky saal de voleur , ce patron de presse a eté interpellé et condamné a 3 mois de prison ferme. en cote d ivoire , il y a 4 journalistes en prison. renseignez vous avnt de balncer des fosses informations sur les sites

  5. Ousmane Diallo Diallo

    Desolé Soumah, il n’y a pas de journaliste prisonnier au Sénégal. Par contre dire que les fds de la Guinée sont mal lotis en terme de logements et bureaux par rapport aux pays voisins, c’est une vérité générale. C’est comme dire que le soleil se lève à l’Est.Il n’ya pas de quoi fouetter un chat.
    La liberté de la presse est un baromètre de la démocratie.

    • mon frere ousmane diallo diallo , je vous informe que dans tout les pays du monde le secret defense n est jamais a la place publique , c est un grand tabou surtout dans les grands pays comme les USA , la france , la russie , la chine etc etc. en france , lorsque le chef d Etat major de l armée a brisé le silence en denoncant les carrences de l armée francaise , il a eté limogé par le president francais. le secret defense est strictement defendu dans tout les pays du monde. mais en guinee , la plus part de nos fameaux journalistes sont des politiciens deguisés en journalistes alimentaire , sinon , ils savent tres bien que le secret defense est protegé par la constitution . la liberté d expression a des limites mes freres. la liberté d un individu finie la ou commence la liberté des autres.

  6. Franchement, c est décevant le comportement de votre procureur. Où est Malick Sankhon. ? Arrêter de vous exposer, toute chose à un temps. AC ira et un autre viendra. Nous sommes dégoûtés de la gouvernance de votre faux prof.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info