Accueil » Politique » Quand le CNDD interdisait à Dalein de quitter la Guinée…

Quand le CNDD interdisait à Dalein de quitter la Guinée…

Dadis et DaleinPeu après l’arrivée de la junte militaire au pouvoir, le doyen Bah Mamadou tombait malade. Evacué à Paris, il demande à rencontrer dans la capitale française le président de l’UFDG, Cellou Dalein Diallo à qui il a cédé son fauteuil au sein dudit parti.

Il ignorait que l’ancien Premier ministre faisait l’objet d’une interdiction de quitter le territoire guinéen. Mardi soir à Conakry, Cellou Dalein Diallo a dévoilé les coulisses des négociations qui lui ont permis de se rendre au chevet du doyen. ‘’Lorsque Bah Mamadou était malade, le CNDD était au pouvoir. Il m’a demandé de venir le voir à Paris, mais je ne savais pas qu’il m’était interdit de sortir du territoire’’, raconte-t-il.

A l’époque, se remémore-t-il, ‘’j’avais un passeport diplomatique, mais pas un passeport personnel. Je voulais avoir un ordre de mission pour partir. Le doyen a insisté pour que je vienne. Avant ça, on m’a invité à une conférence à Kigali. J’ai écrit au Premier ministre Komara pour demander un ordre de mission. C’est là que j’ai compris que je n’avais pas le droit de partir’’.

Il prend attache avec Kélétigui Faro qui était le secrétaire général à la présidence, qui demande à consulter sa hiérarchie avant de le laisser partir. ‘’J’ai dit qu’il faut que j’aille à Paris pour voir le doyen parce que sa situation est grave. C’est ainsi que j’ai demandé une audience pour rencontrer Dadis’’, poursuit Dalein.

‘’On m’a dit d’amener mon passeport diplomatique. Après ça a trainé. C’est là que j’ai contacté la sœur du général Sékouba Konaté qui habitait non loin de chez moi en lui disant que j’ai un problème et que le doyen ne peut pas comprendre que je suis empêché’’, se souvient-il.

Finalement, soupire-t-il, ‘’Sékouba  m’a reçu au camp et on est allés voir Dadis. Lui, il est rentré et m’a dit de revenir le lendemain. Alfred Mathos m’a fait une autorisation exceptionnelle pour sortir du pays’’. Une fois à Paris, il dit avoir reçu les félicitations du doyen Bah Mamadou pour avoir fait de l’UFDG est devenu un grand parti.

Boussouriou Doumba, pour VisionGuinee.Info

00224 666 90 54 16/boussouriou.bah@visionguinee.info

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info