Accueil » Politique » Bantama Sow : ‘’le RPG et Alpha Condé ont tout donné pour la liberté de la presse’’

Bantama Sow : ‘’le RPG et Alpha Condé ont tout donné pour la liberté de la presse’’

Le ministre des sports, de la culture et du patrimoine est de retour. Bantama Sow, rentré d’une mission à l’intérieur du pays, s’est invité au siège du RPG Arc-en-ciel. Là, il s’est prononcé sur la folle rumeur qui annonçait la mort du chef de l’Etat avant de tirer à boulets rouges sur des médias.

Pour le ministre Sow, le parti au pouvoir n’a pas de leçons à recevoir de qui que ce soit en matière de défense de la liberté de presse. ‘’J’étais absent du pays quand toute la Guinée s’est réveillée un matin avec une information qui a failli faire basculer le pays. Un journaliste est convoqué par la gendarmerie, on dit que le régime veut bâillonner la presse et que la Guinée tend vers la dictature’’, introduit-il.

‘’ Quand j’ai vu ça, j’ai souri et je me suis dit pourquoi après l’assassinat du journaliste Mohamed Koula Diallo devant le siège de l’UFDG, les gens n’ont pas eu les mêmes attitudes’’, se demande Bantama Sow.

Selon le patron du département des sports et de la culture, ‘’le RPG n’a pas de leçons à recevoir de quelqu’un dans ce pays en matière de liberté de la presse. Le RPG a tout donné pour qu’il y ait des radios et des journaux privés dans ce pays. La plupart de ceux qui parlent de la liberté de la presse aujourd’hui, beaucoup d’entre eux n’étaient pas nés ou n’avaient à l’époque 6 ans ou 7 ans’’.

A l’en croire, le RPG est un pionnier de la liberté de la presse en Guinée. ‘’Ils peuvent demander à Sankarela qui ne vit pas aujourd’hui en Guinée, à Aboubacar Sylla qui est porte-parole de l’opposition, à Thierno Souleymane Diallo, les sacrifices consentis par le RPG pour la liberté
de la presse et de la démocratie’’, lance-t-il à l’endroit des détracteurs du pouvoir.

‘’Vous pouvez aussi demander à Tibou Kamara, à Sékouba Savané de la RTG, Sanou Kerfalla Cissé, Boubacar Yacine Diallo. Tous ces gens étaient dans la presse ici. Le RPG et son président Alpha Condé ont tout donné pour la liberté de la presse’’, revendique Bantama Sow. Il invite la presse guinéenne à plus de professionnalisme à l’image, dit-il, des médias du ‘’Sénégal, au Mali et ailleurs. Ne pensez pas que vous n’avez que des droits, vous avez aussi des devoirs’’.

Le parti au pouvoir dit attendre de pied ferme une protestation de rue des hommes de médias pour exiger la vérité sur la mort du journaliste Mohamed Koula Diallo le 5 février 2016.

Djiwo BARRY, pour VisionGuinee.Info
00224 621 85 28 75/djiwo.barry@visionguinee.info

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

2 comments

  1. Il faut avoir l honnetteté intelectuel et moral pour dire la verité , la liberté d expression en guinee est plus avancée que le senegal et la cote d ivoire , la preuve , il suffit de capter les radio privées chaque matin pour s en rendre compte. actuellement en cote d ivoire , 4 journalistes sont en prison , au senegal , un patron de presse viens d etre liberé de la prison , du faite de qualifier le president macky saal de voleur , lors du proces de karim wade.

  2. Oui, le guineen lambda aimait le AC raisonnable, juste et engagé.Mais pas cet AC, qui tue sa population et reste bouche bè, quel genre de président cet AC de maintenant, qui viole les lois, piétine , insulte ses opposants et déteste le travail , en plus voleur que les Rpgistes ne parlent jamais. Main propre est salle maintenant

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info