Accueil » Société » Aboubacar Soumah du SLECG : ‘’Nous ne levons pas le mot d’ordre de grève’’

Aboubacar Soumah du SLECG : ‘’Nous ne levons pas le mot d’ordre de grève’’

Le secrétaire général adjoint du Syndicat libre des enseignants et chercheurs de Guinée (SLECG), malgré sa suspension par sa structure, n’a pas l’intention de céder à la pression du gouvernement guinéen. Aboubacar Soumah, introuvable depuis d’une semaine, a fait une sortie médiatique jeudi.

‘’Il n’y aucune négociation entamée avec Hadja Rabiatou Serah. Elle est en train de mener des démarches pour l’ouverture des négociations. Mais de nos jours, il n’y a aucune correspondance adressée à notre organisation syndicale pour l’ouverture d’une quelconque négociation’’, a indiqué Aboubacar Soumah, joint au téléphone dans Œil de lynx.

Il annonce que son camp a fait des propositions pour une sortie de crise à la président du Conseil économique et social (CES) qui s’est engagée à mener des démarches auprès des décideurs.

‘’Quand nous avons énuméré nos points de revendications, Hadja Rabiatou Serah Diallo nous a demandé ce qu’il faut faire pour qu’on puisse suspendre notre grève. Je lui ai fait comprendre qu’il faut payer au moins les 40% à la fin de ce mois pour qu’on puisse suspendre la grève et continuer à discuter sur les autres points’’, indique le secrétaire général adjoint du SLECG.

Face aux menaces du gouvernement…

Le gouvernement guinéen promet de traquer les syndicalistes. Et Aboubacar Soumah, lui, se dit serein. ‘’Je me promène tranquillement. Ils n’ont qu’à m’arrêter. Les syndicalistes doivent toujours s’attendre à des arrestations. Quand on est dans un pays qui ne respecte pas la loi, on arrête les syndicalistes et on te traite de tout’’, réplique-t-il, déplorant que la grève qu’il a déclenchée soit qualifiée de sauvage.

‘’Une grève est sauvage lorsqu’elle ne respecte pas la procédure. Mais nous avons respecté la procédure’’, renseigne le syndicaliste avant de préciser que la ‘’grève est la dernière arme d’un syndicaliste.  C’est la force de la grève qui peut amener le pouvoir à céder’’.

A ceux qui lui demandent avec instance de mettre un terme au débrayage des enseignants, il répond : ‘’Nous ne levons pas le mot d’ordre de grève tant que les propositions que nous avons faites ne seront pas satisfaites. On ne peut déclencher un mot d’ordre de grève, puis la suspendre alors que les points ne sont pas satisfaits’’.

Boussouriou Doumba, pour VisionGuinee.Info

00224 666 905 416/boussouriou.bah@visionguinee.info

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

6 comments

  1. Merci aux enseignants, au moins vous, vous n’êtes pas comme les petits comptables opposants.

  2. Mr.Soumah arretes de nous mentir;tu te promenes ou?t’es pas serieux toi.tu as quelle legitimité pour declencher une greve alors que t’es deja suspendu par tes paires?tu n’es rien d’autre qu’un perturbateur.les parents des enfants qui sont morts doivent te chercher et te mettre le feu aux fesses.tu es malade toi.qui va payer les enseignats à 8millions?que tout le monde devienne alors ensegnant.en plus des faux enseignants qui n’apprennent rien à nos enfants.eux mm ils connaissent rien.
    Comme tu as entendu 20milliards plus 21milliards tu penses oh on va prendre pour nous?t’es ridicule toi.

  3. Vraiment bien dit soumah,tu es un homme audacieux,soucieux des problèmes dr tes collègues enseignants ki sont devenus  »gens saignants »
    le gouvernement na ka vous payer si non la grève continue jusqu’à satisfaction totale com on a fait en 2007.
    Il ya bel et bien dr l’argent,il se vente d’avoir 20milliards en chine,20 autres milliards en europe ,kils vont fêter le retour de la flèche et sa proie
    un nouvo détournement par un haut cadre de l’État de 5millions de dollars vient d’être découvert a l’aéroport de Dakar,comme a la coutumé
    ce ça alpha gouvernance.

  4. Diallo harouna mariama

    Salue,je me nomme diallo harouna mariama environnementaliste ,j’aimerais réagir à vos infos.mercis

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info