Accueil » Libre opinion » Traite des noirs au Maghreb : et si l’Europe avait réussi son coup ?

Traite des noirs au Maghreb : et si l’Europe avait réussi son coup ?

L’information n’était pas nouvelle, les vidéos non plus. Mais le timing de cette vidéo de CNN intrigue et incite à la réflexion plutôt qu’à l’émotion. Le choc suscité par les images de ventes aux enchères d’immigrants subsahariens fait bien les affaires de l’Union européenne.

La peur est un début de sagesse, dit-on au Manding. Les chefs de tribus et de guerre libyens le savent. Les occidentaux aussi. Le marché aux esclaves du pays de feu Kadhafi ne sont pas nouveaux. Déjà le 11 avril dernier, l’Organisation International pour les Migrations (OIM) tirait la sonnette d’alarme sur ces ventes aux enchères qui épouvantent tant les migrants noirs. De nombreux témoignages confirmaient ces actes déshumanisants, bien avant les « révélations » CNN.

Mais le timing de la diffusion de la vidéo qui suscite autant d’émois étonne. Réalisée il y a plus de trois mois, elle fait subitement irruption sur la chaine américaine, ce qui donne l’impression de nouveauté à l’information ; avant d’inonder les médias satellitaires occidentaux et l’Afrique. Le débat surgit, animée par la société civile, enflammé par l’opinion publique et gagne les sphères de décisions les plus élevées du contient. L’émotion est nègre, disait Senghor. Et cela ne s’est jamais autant vérifié.

L’Union Européenne tenait à parler d’immigration au cours du cinquième sommet UE-UA, qui s’ouvre mercredi prochain à Abidjan ; quand le continent n’entendait discuter que de développement. Force est de reconnaitre que ce curieux concours de circonstances fait bien son affaire. Déjà l’agenda est fortement remanié par les protestations des présidents subsahariens, et menacé par la société civile du continent qui entend bien se faire entendre des 83 Chef d’Etat et de gouvernements attendus.

Comme la Turquie il n’y a pas si longtemps, les chefs de tribus et autres seigneurs de guerre libyens réussissent l’exploit de dissuader les migrants à franchir les cinq mille kilomètres de frontières sud. La terreur suscitée par l’ignoble trafic humain en Libye sera quasi suffisante pour endiguer le flot des candidats à la traversée de la méditerranée. Il faut dire qu’ils sont encouragés dans cette funeste tâche par les millions d’euros généreusement versés par l’Europe.

L’Afrique est sous le choc, certes. Mais il faudrait éviter la tentation de stigmatiser tous les libyens, et par extension les maghrébins. La fracture qui pourrait ainsi naître risquerait de fragiliser un peu plus l’Union Africaine qui a déjà assez de mal à s’affirmer devant le Vieux continent.

Par Mohamed MARA, dans La Plume sur radio Espace FM

 

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

One comment

  1. Pourquoi les armées africaines n’envahissent pas la LIBYE pour exploiter son pétrol comme le font les occidentaux. Après tout le Tchad a déjà botté les fesses à ces barbares

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info