Accueil » Libre opinion » Donald Trump, ce drôle de Président

Donald Trump, ce drôle de Président

S’entretenant avec quelques sénateurs dans son bureau Ovale de la Maison Blanche sur l’immigration, le Président Trump ne s’est pas privé de traiter Haïti et certains Etats africains de pays de merde.

Dans la langue de Shakespeare Trump aurait prononcé le terme de shit holes qui signifie littéralement trous de merde ; ce qui devient par extension  pays de merde. Il n’en fallait pas plus pour déclencher un torrent d’indignations et de critiques de toute part.

Si les propos du Président Trump sont orduriers, il n’en demeure pas moins que beaucoup pensent tout bas ce qu’il dit tout haut. Les autorités des pays injuriés par l’impertinent Président, atteintes dans leur orgueil et dans leur dignité, n’ont pas tardé à faire connaître leur mécontentement en convoquant aussitôt les différents ambassadeurs qui y représentent l’Oncle Sam.

Cet acte des Présidents africains, en toute logique, vise à désapprouver et à condamner très sévèrement les durs mots que le désinvolte Président leur a adressés. Mais est-ce pour autant suffisant pour clouer le bec à ce drôle de Président parachuté à la Maison Blanche à l’issue d’une élection pour le moins controversée où a plané l’ombre d’une Russie trafiquant les fichiers électoraux en sa faveur ?

Les services de renseignement américains enquêtent d’ailleurs toujours sur cette mystérieuse intrusion russe dans le plus important scrutin de l’une des plus grandes démocraties du monde. Lors du deuxième mandat d’Obama, la surprenante déclaration de Trump, lui préférant Poutine dans l’exercice de la fonction présidentielle, accrédite éloquemment les rapports sibyllins qu’il entretenait déjà avec le Kremlin.

Jouissant de la stature d’homme le plus puissant de la planète, l’intenable et incorrigible Trump se moque complètement des inconvenances que peuvent susciter ses propos arrogants et provocateurs, quitte à méconnaître les règles sacrosaintes de la diplomatie.

Malgré qu’il soit éclaboussé par des scandales successifs, depuis son entrée en lice pour la présidentielle, le désormais 45ème Président des Etats-Unis semble se délecter à multiplier les maladresses et les provocations. Le costume présidentiel serait-il trop ample pour lui ? L’histoire nous le dira.

En traitant les pays d’Afrique avec tant de mépris, le magnat de l’immobilier new yorkais devenu Président a poussé le bouchon un peu trop loin. Maintes fois taxé de raciste, il n’a rien fait pour prouver le contraire. L’opinion qu’il se fait des pays africains prouve sans la moindre ambiguïté les penchants racistes qu’on lui prête.

Trainant une réputation des plus sulfureuses, il aura toutes les peines du monde à s’insinuer dans les bonnes grâces de la communauté internationale. Son image s’étant considérablement dégradée en raison de ses récurrentes discourtoisies, il aura fort à faire pour la redorer aux yeux d’une opinion publique internationale qu’il s’est malheureusement mise à dos.

Il aurait aimé recevoir les ressortissants de Norvège au détriment des Africains et des Haïtiens qui représentent selon lui de sérieux problèmes pour les Etats-Unis. En effet, il faut se l’avouer, la plupart des immigrés africains, haïtiens, mexicains et autres sont des réfugiés économiques venus chercher aux Etats-Unis une meilleure situation que leurs pays d’origine respectifs ne peuvent leur offrir.

A cet égard, ils sont perçus comme « des gens à problèmes » ou des parasites venus profiter du système sans apporter grand-chose en retour. S’il est vrai que certains immigrés se conduisent de façon peu reluisante outre-Atlantique, l’immense majorité constitue cependant une masse laborieuse menant une vie plutôt rangée et honnête. Les partis d’extrême droite des pays occidentaux surfent assez souvent sur cette vague anti-immigrationniste pour draguer un électorat encore réticent à adhérer à leurs idées nationalistes voire xénophobes.

Dans les moments difficiles traversés par ces pays, des doigts accusateurs sont souvent pointés sur les étrangers jugés responsables de tous les maux qui minent ces sociétés. Aussi, Trump oublie sans doute un peu trop vite les nombreux immigrés qui ont dû suer à grosses gouttes sur ses chantiers pour sortir de terre de somptueux gratte-ciels qui ont fait sa fortune et sa renommée.

Les américains ne seront jamais enclins à exécuter sur leur sol certains travaux qu’ils jugent peu valorisants. En revanche, les honnêtes immigrés prendront ces boulots avec empressement et enthousiasme, conscients de leur fragile situation financière et soucieux de venir en aide à leur famille restée au pays.

On ne le martèlera jamais assez ; l’une des meilleures façons d’inspirer le respect consiste à donner une belle image de soi. Si nous souhaitons être respectés et considérés, nous devons travailler très dur pour développer nos pays. Le jour où nous atteindrons un stade avancé de développement, plus personne n’osera nous traiter de quoi que ce soit.

Au lieu de passer le plus clair de leurs mandats à se goinfrer de deniers publics, les hauts responsables africains feraient mieux de s’atteler à la tâche pour laquelle ils ont été élus, c’est-à-dire le progrès et le développement pur et simple de leurs pays. Trump se permettrait-il de tenir de tels propos à l’encontre de pays comme le Japon, la France, l’Allemagne, la Russie, l’Australie tutti quanti…

La meilleure réponse que l’on puisse lui adresser est de le démentir en nous développant considérablement en quelques années. Ses outrageants propos doivent être ressentis comme  une sorte de défi que nous devons fièrement et honorablement relever ; pour peu que nous ayons des Présidents progressistes à l’instar d’un Paul Kagamé qui a accompli un travail impressionnant pour hisser le Rwanda à un niveau de développement unanimement reconnu.

Mohamed Makandé COUMBASSA   
mcoumbassa1@yahoo.fr
Tel. 655 34 54 71/ 621 43 73 74                                          

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info