Accueil » Société » Des sages invitent le SLECG à surseoir au mouvement de grève

Des sages invitent le SLECG à surseoir au mouvement de grève

La grève déclenchée par l’aile dure du Syndicat libre des enseignants et chercheurs de Guinée (SLECG) se poursuit. Les cours sont paralysés plusieurs écoles du territoire national.

Face à cette paralysie dans le secteur de l’éducation, les sages des coordinations régionales ont cru devoir interpeller Aboubacar Soumah, meneur de la grève.

‘’Nous demandons au SLECG de surseoir au mouvement de grève. Un calendrier de rencontres sera établi dans les meilleurs délais avec les leaders syndicaux concernés en vue de trouver une issue heureuse à la crise qui secoue l’éducation’’, indique-t-on dans une déclaration.

Aboubacar Soumah, lui, reste droit dans ses bottes. Jeudi, il a confié à VisionGuinee qu’un émissaire du chef de l’Etat l’a contacté pour solliciter une rencontre à Sékhoutouréyah avec le président de la République.

‘’J’ai répondu que toute rencontre avec le président doit être mise de côté puisque je n’aime pas affronter moi-même le président’’, raconte-t-il à notre rédaction.

Le syndicaliste a ajouté qu’il ne peut pas discuter avec le pensionnaire de Sékhoutouréyah et demande à ses ministres.

Boussouriou Doumba, pour VisionGuinee.Info

00224 666 90 54 16/boussouriou.bah@visionguinee.info

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

2 comments

  1. on a besoin d un ETAT fort en guinee pour eviter que les individus comme aboubacar soumah ne prennent toute une nation en otage

  2. C facile de parler c vous qui allez nourir leur famille, pourkoi travailler si c pour rester dans la misère !! Le Guinéen déteste son prochain et n’aime son bonheur. Personne ne veut être enseignant en Guinée car c synonyme de vie de misère. Tous ces cadres haut percés qui vole détourne et pillent tous, envoi leurs enfants et se soigne à l’extérieur vont crié. C très simple de résoudre cette crise, il suffit de paye les ministres à 2 millions et leur retirer tous ces privilèges. On vera s’ils vont gueuler encore. Je dis au enseignants de tenir bon car mm Dieu est avec eux, il mérite une vie meilleure. La campagne à montrer qu’il ya de l’argent mais on refuse de leur donner un salaire descent.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info