Accueil » Politique » Aboubacar Soumah n’exclut pas une année blanche

Aboubacar Soumah n’exclut pas une année blanche

Les nuages s’accumulent sur les autorités guinéennes qui font face à la grève qui paralyse le secteur de l’éducation depuis le lundi 12 février. Aboubacar Soumah, à l’origine du débrayage, se dit prêt à négocier, mais pose des conditions.

Avant de venir à la table de négociations, le syndicaliste exige d’être reconnu par les autorités secrétaire général du Syndicat libre des enseignants et chercheurs de Guinée (SLECG). Il exige aussi le paiement des 40% de la valeur monétaire du point d’indice avec effet rétroactif.

‘’Sans cela, pas de dialogue. Même s’il faut faire une année blanche, on le fera. Ça ne me dit absolument rien’’, dit-il avec insistance. Il affirme que ‘’les enseignants ne peuvent pas continuer à vivre dans la précarité alors que les autres mènent une vie ostentatoire. Nous voyons des ministres qui roulent dans des véhicules de 500 millions de francs guinéens’’.

‘’Ce montant peut payer combien d’enseignants ? Allons-nous continuer à vivre dans la précarité ? Que l’Etat fasse que nos conditions changent’’, indique-t-il dans les Grandes gueules.

A qui veut l’entendre, il dit avoir organisé le congrès électif du SLECG dans les règles de l’art bien que les autorités peinent à le reconnaitre.

En dernier lieu, il invite les enseignants à ‘’resserrer les rangs et à tenir bon. Il faut qu’on aille, cette fois-ci, jusqu’au bout. S’il faut faire une année blanche, on le fera pour que nos conditions changent’’.

Ciré BALDE, pour VisionGuinee.Info

00224 664 93 14 04/cire.balde@visionguinee.info

 

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

11 comments

  1. Bien dit mon General

  2. aboubacar soumah a une seule strategie , celle qui consiste a envoyer les loubards dans les ecoles pour jetter des cailloux dans les salles de classes pour obliger les ecoliers a sortir dans la rue. , sa deuxieme strategie consiste a faire croire aux enseignants de le suivre pour obtenir 8 millions de fg par mois. sinon , en principe , les enseignants n ont plus le courages de faire la greve , seulement , ils sont emmerder par les jets de cailloux dans les salles de classes

  3. Félicitations Mr Aboubacar Soumah, restez ferme. Tout le monde peut se permettre de dire que les élèves et les étudiants guinéens sont mal formés sans se poser la question comment vivent ces enseignants qui les forment. Comme vous le dites des ministres vauriens roulent dans des grosses voitures pendant que l’enseignant guinéen n’arrivent même pas à manger les 3 repas.

    Prenez un exemple sur l’imbécile Batama Sow qui, partout il passe, il tient des propos incendiaires. Dans un pays normal, ce Mr a sa place en prison. Mais je vous assure si les demarches de Gassama Diaby pour le trimbaler en justices sont sérieuses, je suis prêt à mettre ma contribution pour les frais des avocats.

  4. La guinee en Marche le profeseur Alpha condé a du oublié des enseignant depuis votre arrivé l’enseignement guineenne est en baise pas de route pas d’hopitaux vs aviez meme oublié de les renouvellé les enseignants doivent lancé une 2 grève pour la contructions et la renovation et l’ameublement des écoles de Conakry a Yomou les dons les prêts que l’unions European ns accords la recette du port bauxite etc ou se passe ts ses milliards après la sute du P Alpha C ils doivent ts se retrouvé devant la justice ils ont trahi la guinee en plus ils ns prennent pour des bête par ts il passe je vais construire usines de schipp »s juste un amuse geule il na meme pas de projet l’insecurité bat sont reccord peut être si il ne font pas attention la revolte des élèves étudiants des parents et des enseignants vont créer un soulèvement populaire sa ne seras plus une négocition syndical plutöt un changement du regime

  5. Je pense que Mr soumah à raison devant une tortue il faux chauffé son derrière pour faire sortie la tête.

  6. Il est à la solde de l’0pposition, il ne lutte pas pour les enseignants. Il veut aussi être SG du slecg mais il est trop petit pour sa, il n’aura rien. Vaurien

  7. Pour ce qui concerne le problème de cette grève, c’est le non respect de l’engagement personnel .
    Il y’a plusieurs années, depuis le premier jour de l’arrivée du Prof.Président(ALPHA CONDÉ) ,les syndicats l’ont souhaité la bienvenue au pouvoir en tant que Pédagogue. Du faite qu’il connaît la réalité de la souffrance des enseignants, avec cette ambition d’augmentation salariale,les enseignants l’ont posé la question s’il peut faire quelque chose de grâce .Immédiatement il a accepté et dire même que les enseignants et enseignantes de la Nation Guinéenne sont mal nourrit en promettant une augmentation salariale. Et aujourd’hui si cela se réclame pourquoi pas résoudre ce problème si non moi je reconnais les bienfaits de ALPHA et je le soutien seulement il doit satisfaire la vie des enseignants Guinéens.
    Si non même moi il y’a déjà 5ans depuis après la mort de mon père jusqu’à nos jours nous n’avons pas reçu la pension,tout cela peut être une cause de soulèvement de la grève.
    Mais guinée chaque dirigeant à sa manière de maltraité sa population.Dans tout ça il ne sont pas honnête dans leur droit et devoir face à leur nation .
    La population en à marre de faire de n’importe quoi à la tête de la patrie .
    Organisons à bien géré nos problèmes et arrêtons de faire le faut savant à la tête du pouvoir.

    Chaque jour est un souvenir, l’innocence est un arme Docte Innocent la politesse camara.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info