Accueil » Libre opinion » Le vent du changement…

Le vent du changement…

Oui, Oui ! Zuma s’en est allé finalement. Et tout récemment avant lui Mugabe, l’autre pépère du Zimbabwe.

Que ce soit en Afrique du Sud, au Liberia, au Zimbabwe, en Angola, en Gambie, au Ghana, au Bénin, etc., le vent du changement souffle petit à petit sur l’Afrique. Il serait très difficile pour vous, M. Alpha Condé, malgré votre tendance à l’autocratie, de vous maintenir au pouvoir au-delà de 2020. À votre place, je commencerai dès maintenant à faire mes valises car 2020 est déjà là.

Monsieur le Président vous n’êtes pas Kagamé et vous n’êtes pas non plus en Afrique Centrale. Ici c’est l’Afrique Occidentale! Il vous sera donc impossible de faire avaler à vos pairs de l’Afrique et à l’Occident qu’il y a une raison qui justifierait un coup de force pour vous maintenir au pouvoir au-delà de 2020.

La Guinée n’a connu ni génocide ni guerre civile à laquelle vous auriez mis fin. En plus, l’alternance démocratique  a été réalisée dans presque tous les pays de la sous région. Elle est même devenue une tradition bien ancrée dans beaucoup de pays membres de la CEDEAO. Même Yaya Jammeh a été obligé de partir.

Par conséquent, il est temps pour vous de penser à votre héritage politique et de commencer à préparer l’après-vous car d’une façon ou d’une autre vous partirez.

D’ailleurs, s’il vous restait encore un tout petit peu de lucidité, vous devez déjà vous être rendu compte à travers ces élections communales que les carottes sont cuites.

En effet, après avoir sorti des milliards du Trésor public pour financer la campagne pour les élections locales, non seulement vous avez perdu dans certains de vos fiefs traditionnels, mais le pire est que vous n’avez pu gagner dans d’autres circonscriptions qu’à l’aide de la fraude.

En effet, en 2020, la Guinée connaîtra une alternance démocratique. J’espère que vous serez au rendez-vous de l’histoire et que vous serez à la hauteur de l’espérance de votre peuple.

Vous avez couru pendant 40 ans après le pouvoir et vous l’avez obtenu au crépuscule de votre vie. Ce que vous n’auriez pas fait pendant les 10 ans passés au pouvoir, ce n’est pas dans le futur que vous pourrez le faire surtout à cet âge.

Alors, comme tout grand père à la porte duquel approchent les pas de la fin inéluctable, ce qui devrait vous préoccuper le plus, c’est l’héritage que vous laisserez à votre pays. Allez-vous le laissez en paix et sortir par la porte ou bien allez-vous vous entêtez juste pour savourez vous seuls les délices du pouvoir et être obligé de sortir par la fenêtre? Le choix est le vôtre et l’histoire sera votre juge.

Vous pourriez donc pour ces deux ans qui vous restent et surtout à l’issue des élections locales, penser à constituer un gouvernement basé sur la compétence et non sur des calculs politiques ou communautaristes. Ce nouveau gouvernement devrait être constitué sur la base des priorités et ne devrait compter plus de 20 membres. Les récompenses politiques ne devraient plus motiver vos décisions. Sept années de calculs politiques n’ont vraiment pas abouti à l’amélioration des conditions de vie de nos citoyens.

Par conséquent, pour une fois, dites-vous que vous n’avez plus d’élections à gagner et mettez vous à la tâche. Que la médiocrité ne soit plus tolérée. Que la corruption soit combattue. Que les corrompus et les corrupteurs soient jugés et condamnés à la hauteur de leurs crimes. Que les voleurs de deniers publics ne soient plus libres de profiter avec arrogance de leur vol. Que ceux qui ont été victimes d’injustice soient rétablis dans leurs droits. Que les futures élections ne soient plus sources d’instabilité et de violences.

Finalement, que la confiance du citoyen envers l’État soit rétablie pour que chacun se sente avant tout citoyen de la Guinée et non pas membre d’une communauté ethnique.

Voilà ce qui pourrait vous garantir un héritage positif si l’avenir du pays est votre souci primordial et non pas simplement l’exercice du pouvoir pour le pouvoir.

Abdoulaye BARRY
ajbarry@live.com
Portland, OR USA

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

6 comments

  1. C’est un cancre il ne comptera que la violence donc préparez vous aux combats à venir!

  2. C’est toujours eux qui font des billets cousus de toutes pièces, ils ont peur de ce grand monsieur pensant à toutes les options pour son départ. Ne vous en pressé pas Alpha laissera en heritage un grand Manding, une racine indélébile qui rassemblerait tout les guinéens dans un arc-en-ciel fort comme en Afrique du sud et au Zimbabwe.

  3. C’est toujours eux qui font des billets cousus de toutes pièces, ils ont peur de ce grand monsieur pensant à toutes les options pour son départ. Ne vous en pressé pas Alpha laissera en heritage un grand Manding, une racine indélébile qui rassemblerait tout les guinéens dans un arc-en-ciel fort comme en Afrique du sud et au Zimbabwe. Celui qui fera son petit malin en disant qu’il n’est pas ressortissant du grand mandingue attendra après le déluge.

  4. Ah mon frere avec alpha il faut toujour le feu car c’est quelqu’un qui n’a jamais de bonne intention
    pour ce peuple de guinée

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info