Accueil » Politique » Halimatou Dalein Diallo n’exclut pas une manifestation à Sékhoutouréyah

Halimatou Dalein Diallo n’exclut pas une manifestation à Sékhoutouréyah

Des femmes de l’opposition ont battu le pavé ce mercredi 7 mars du carrefour Concasseur au rond-point de Bambeto, dans la commune de Ratoma. Les manifestantes scandaient en chœurs des propos hostiles au régime d’Alpha Condé à qui il réclame justice pour les victimes de l’opposition.

Sur leurs pancartes, on pouvait lire ‘’Sans justice, pas de paix’’ ; ‘’Trop de morts, l’Etat dort encore’’ ; ‘’Alpha rime avec crime’’; ‘’Justice pour nos enfants’’ ou encore ‘’Votre dictature tue notre futur’’.

L’épouse du chef de file de l’opposition était à la tête des manifestantes. Elle a dénoncé le pouvoir d’Alpha Condé et les violences meurtrières lors des protestations de rue dans la capitale Conakry. ‘’Nous sommes là pour exprimer notre ras-le-bol face à ces tueries interminables dont sont victimes nos enfants. On nous parle d’enquêtes qui n’aboutissent jamais. Trop c’est trop, nous en avons marre’’, lâche Hadja Halimatou Dalein Diallo, qui dénombre 90 morts dans les rangs de l’opposition.

Poursuivant, elle a mis en garde le président de la République. ‘’La prochaine victime, c’est à Sékhoutouréyah que nous allons nous rendre pour dire à Alpha Condé ‘plus jamais ça’. Parce que nous sommes fatiguées de voir nos enfants se faire tuer’’, prévient Mme Diallo.

En dernier lieu, elle a encouragé les femmes à s’impliquer davantage dans la lutte contre l’injustice et les violences meurtrières en Guinée.

Aliou BANGOURA, pour VisionGuinee.Info

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

4 comments

  1. prochainement mettez dans la rue les vieux et les mort et dénommé le marche rouge

  2. Vous pouvez rever debout car il est pratiquement impossible de s approcher de sekoutoureyah pour quelconque manifestation. POUR METTRE FIN AU TUERIES A BAMBETO , IL SUFFIT DE CONVAINCRE cellou dalein diallo , de cesser d envoyer les enfants dans la rue pour barricader les routes , detruirent les vehicules des conakrykas , violenter les passants , et bruler les pneus sur les routes. tant que les enfants vont descendrent dans la rue pour des violences , il y aura toujour des victimes et des destructions

  3. Relevez l’identité et l’origine des marcheuses vous vous rendrez compte que c’est pas les femmes de Conakry, mais plutôt une communauté qui se bat pour être à Sekhoutoureyah. À leurs places, je ferais apprendre aux hommes que c’est par cette manière qu’on organise une manifestation. Avec autorisation, sans violence verbale, sans casser les véhicules et barrer les routes. Bilan, zéro blesse, zéro morte.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info