Accueil » Politique » Alpha Condé doit avoir le courage d’affronter sa peur

Alpha Condé doit avoir le courage d’affronter sa peur

Bousculé jusqu’au dernier centimètre, les choses ne s’arrangent toujours pas pour le régime d’Alpha Condé. Le chef de l’Etat guinéen fait face à la colère du syndicat de l’éducation, et à la mobilisation des partisans de l’opposition. Ces derniers manifestent pour réclamer les ‘’vrais résultats‘’ des élections locales de février dernier. Des mouvements d’humeurs pour le moment difficile à gérer.

Depuis sa réélection en octobre 2015, les premiers actes du dirigeant guinéen n’étaient pas de nature à faciliter les rapports au sein de sa mouvance. Mais également, du difficile rapport avec les partenaires sociaux, et la cohabitation incertaine avec les acteurs de l’opposition, qui avaient d’ailleurs rejeté les résultats définitifs de l’élection présidentielle. Ce n’est donc pas ce genre d’environnement qui peut soutenir les prétendus efforts de cette gouvernance. Les crises à répétition et l’incapacité de l’exécutif à faire face aux exigences populaires font imaginer que le très controversé second mandat est une sorte de malédiction difficile à vaincre.

Le Président de la République, Alpha Condé, lui-même n’a ni les moyens, ni la volonté politique de se plier aux exigences. Car pour lui, qui revendique quatre décennies de lutte contre des régimes dictatoriaux, la période de grâce c’est lui qui la décrète. Seulement, les scandales financiers et les violations des droits de l’homme qui caractérisent sa gestion ne sont pas de nature à lui faire passer pour un modèle. C’est d’ailleurs pour cette raison que beaucoup doutent davantage de sa capacité à évaluer la situation.

Pour revenir à l’actualité, le syndicat libre des enseignants et chercheurs de Guinée (SLECG), qui se montre très exigeant depuis novembre 2017 veut punir les autorités pour leur inefficacité. Le nouveau patron du SLECG, le camarade Aboubacar Soumah est passé d’un ‘’chef rebelle‘’ à un syndicaliste sur qui il faut désormais compter. De mémoire, jamais quelqu’un n’a réussi un tel exploit face au Président Condé, qui a toujours su se tirer d’affaires depuis son arrivé à la tête du pays en fin 2010. Et l’exigence des enseignants qui ont boudé les classes depuis le 12 février 2018 ne laisse aucun choix au chef de l’Etat et à son gouvernement.

A cela s’ajoutent les nombreuses actions prévues par l’opposition réunie au tour de son chef de file, Cellou Dalein Diallo. Les opposants également sont sur le pied de guerre. Ils ne pardonnent pas au régime actuel les conditions d’organisation des élections locales, dont les résultats sont fortement contestés. C’est ainsi dire que l’horizon ne se dégage pas, et il risque bien de pleuvoir à travers le pays.

Face à ces deux situations, la question c’est donc de savoir ce que doit faire le Président Condé ? La vérité, c’est qu’il doit avant tout avoir le courage d’affronter sa peur. Car il n’a vraiment plus de temps à perdre. Il y a seulement peu de chances puisque, lors de son discours à la nation de ce lundi 05 mars dernier, il a fait preuve d’impuissance en n’annonçant aucune action concrète pour mettre fin à l’impunité et à la grève dans le secteur de l’éducation. Il faut donc le dire clairement, Alpha Condé doit limoger son gouvernement s’il veut une nouvelle période de grâce. Et faire en sorte que la prochaine équipe puisse relever les multiples défis de développement pour notre pays.

Qu’il soit dit et compris partout, la Guinée mérite une gouvernance plus sérieuse !

Aliou BALDE
00 224 628 006 243 /contact@lepointplus.info

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

5 comments

  1. J’ai toujours dit qu’on ne gouverne pas un pays dans le koumah, wouyah, nafiyah et camberenbayah, malheureusement ce fameux faux prof Condé est entouré par des malhonnêtes tribale, attardés et arriéré qui n’ont qu’une seule invention et mode de gouvernance l’ethnie, je me demande quel est le quotient d’intelligence de nos compatriotes Venant de la savane appelé mandingue

    • Le faux alpha conde diallo tu doit te faire consulter vite chez un psy avant q u il ne soit trop tard. Tu es un malade mental en plus tu a honte de ton ethnie et tu te fait passer pour un malinke. Woika

      • Le faux Soumah Conde tu doit te faire consulter vite chez un psy avant q u il ne soit trop tard. Tu es un malade mental en plus tu a honte de ton ethnie et tu te fait passer pour un soussou. Woika

  2. Alpha Condé leur quotient d’intelligence est plus que celui de ta communauté.
    Si tu as la haine envers ces gens du Manding va chez ton grand père de te dire c’est quoi, Mandé.
    Tu mérites une bonne éducation familiale et communautaire.

  3. c’est toi le soi disant  » Soumah » alors que tu es mori Condé qui est vraiment un malade mental parce que tu refuse de voir la vérité des autres. môkountant!!!

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info