Accueil » Société » La police annonce l’arrestation de plusieurs individus en possession d’armes de guerre

La police annonce l’arrestation de plusieurs individus en possession d’armes de guerre

Ministre KabeleLe ministre d’Etat en charge de la sécurité et la protection civile est sorti de son mutisme. Dans une déclaration, Maitre Kabèlè Camara signale que la recrudescence ces dernières semaines ‘’d’actes d’incivisme, de rébellion, de meurtre, d’incendie volontaire et de destruction de biens’’ à Conakry et à l’intérieur du pays.

Pour le ministre Camara, la seule et unique ambition des auteurs de ces actes est de ‘’semer des troubles à l’ordre de nature à ternir l’image du pays et de saper le pouvoir en place’’.

La déclaration, lue par le porte-parole du ministère de la sécurité et de la protection civile, indique que des barricades ont été érigées à différents endroits de la capitale et certaines villes de l’intérieur.

Ce n’est pas tout. Des édifices ont été vandalisés dont une station d’essence à Wanindara, des personnes attaquées, violentées et dépouillées de leurs biens dans des zones de la capitale, sans oublier des véhicules caillassés dont ceux appartenant à la protection civile.

Selon le contrôleur général Boubacar Kassé, des affrontements à caractères communautaires ont été enregistrés à la Cimenterie, Yattaya, Foula Madina et à Sonfonia. Des agents des forces de l’ordre, à l’en croire, ont fait l’objet d’attaques à l’aide d’armes blanches et à feu.

Depuis janvier 2018, informe-t-il, plusieurs individus en ‘’possession d’armes blanches et de guerre ont été interpellés. Il s’agit notamment de Sékou Camara, Ibrahima Sory Traoré, pour détention d’armes de guerre et effets militaires, attaques à main armée ; Abdoulaye Bangoura, pour détention d’arme de guerre’’.

Mamadou Sadjo Diallo, a été appréhendé en possession d’une arme de guerre et effets militaires. Tandis que Layeba Camara l’a été pour détention d’une arme à feu calibre 12 et des cartouches. Les mêmes faits sont reprochés à Ibrahima Diakité.

Le porte-parole du ministère de la sécurité et de la protection civile annonce que des instructions fermes ont été données aux forces de sécurité pour renforcer le dispositif sécuritaire à Conakry et dans des villes de l’intérieur du pays. Il prévient que tout individu, auteur d’acte délictueux ou criminel, sera interpellé et traduit devant les tribunaux.

Pathé BAH, pour VisionGuinee.Info

00224 621 77 38 52/bahpathe17@gmail.com

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

3 comments

  1. Allons y seulement vous voulez la violence? vous l’aurez

  2. Des loubards former par Malik sankoh et son mentor Alpha, car Sanoussi BATARAMO sow à dit qu’ls défenderons ce pouvoir par tous les moyennes. Même au de la de finire les gunéens qui sont pas avec eux.

  3. Grenade est un tueur a gage d’ufdg et les cadres de ufdg connaissaient son boulot et son existence .trop pressé que la musique tu dansera mal c’est ça qui arrive à ufdg

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info