Accueil » Politique » Après Grenade, la justice ordonne l’interpellation d’un autre militant de l’UFDG

Après Grenade, la justice ordonne l’interpellation d’un autre militant de l’UFDG

Sale temps pour l’Union des forces démocratiques de Guinée (UFDG) de Cellou Dalein Diallo. Après Boubacar Diallo alias Grenade, un autre militant du principal parti d’opposition est dans le collimateur de la justice.  

Ibrahima Sory Dabondy Camara a maille à partir avec la justice après la diffusion d’une de ses vidéos samedi sur Facebook peu de temps avant l’incendie au marché de Madina.

Dans sa déclaration, selon le procureur du Tribunal première instance (TPI) de Dixinn, M. Camara ‘’a soutenu qu’une réunion s’est tenue à Sékhoutoureah sous la présidence du chef de l’Etat au cours de laquelle, il a été décidé de recruter des loubards moyennant de fortes sommes pour s’attaquer aux six 6 grands marchés de Conakry en  l’effet de piller les biens des citoyens’’.

Aly Touré ajoute que le mis en cause dit également être en possession de preuves notamment d’éléments sonores, de noms et numéros de téléphones des participants  qu’il était prêt à livrer l’opinion nationale.

Il accuse Ibrahima Sory Camara d’avoir en outre tenu des propos injurieux, diffamatoires et vexatoires à l’endroit du chef de l’Etat.

Pour ce magistrat, ces propos, étant de simples allégations et ne reposant sur aucun fait réel, sont constitutifs des délits d’injures, d’outrages et de diffamations envers le chef de l’Etat. Faits prévus et punis par les articles 363, 364, 658 et 659 du code pénal.

Il dit avoir instruit à la direction des investigations judiciaires (DIJ) du haut commandement de la gendarmerie nationale d’interpeller et auditionner Ibrahima Sory Camara sur les faits mis à sa charge, en dresser procès-verbal et lui communiquer la procédure dans les meilleurs délais

Le suspect, selon le procureur, régulièrement convoqué par ce service, ne s’est jusqu’à présent pas présenté à la DIJ. Si dans les 24 heures qui suivent, mis en cause n’obtempère pas à cette convocation, il annonce qu’il délivrera une réquisition permettant à la direction des investigations judiciaires de l’interpeller de force.

Il prévient que toutes les personnes impliquées de près ou de loin en qualité de coauteurs ou complices seront poursuivies et jugées conformément à la loi.

Boussouriou Doumba, pour VisionGuinee.Info

00224 666 90 54 16/boussouriou.bah@visionguinee.info

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

4 comments

  1. Le gouvernement guineen est trop faible. Pour convoquer un citoyen on a pas besoin d un communiqué officiel. Il suffit d adresser une conversation.

  2. Une justice a deux vitesses .Et les autres militants du rpg qui avait menacé de brûlé madina marché et les autres marchés ? Lamine karifamodya KABA ,Ibrahima kalo et autres?

    • Le guineen , vraiment tu vois Les choaes clairement. Jesuis daccord avec toi cest une justice a deux vitessses. Ces bilakoros de justice sont sous ordres du chef donzos. Nous avons tous vu et entendu sur Les reseaux sociaux Les petits extremistes du RPG vomir des propos haineux mais ils ne seront jamais inquietés par lces bilakoros de justice. Ceux qui sont entrain de boire la soupe aujourdhui mentent juste pour ne pas qu’on leur retire la cuiellere.
      Continuer a mentir.

  3. Ibrahima Sory a enregistré une vidéo qu’il doit présenté au procureur.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info