Accueil » Politique » Face aux forces de l’ordre, les femmes reculent : ‘’Nous n’allons pas leur donner une occasion de tuer’’

Face aux forces de l’ordre, les femmes reculent : ‘’Nous n’allons pas leur donner une occasion de tuer’’

Le sit-in des femmes de l’opposition a été tué dans l’œuf. Un dispositif de sécurité a été mis en place pour empêcher tout attroupement au centre-ville Kaloum. Une situation qui ne laisse pas indifférente la vice-présidente du Comité national des femmes de l’Union des forces démocratiques de Guinée (UFDG).

‘’Nous sommes des femmes à mains nues qui venons faire un plaidoyer auprès du ministre de la justice. Je ne comprends pas cet arsenal de guerre à Kaloum. C’était comme si c’est une agression armée qui arrivait au centre-ville. A tous les carrefours, on dirait qu’ils sortaient pour la guerre. Nous, on ne venait pas pour faire la guerre. Nous battons pour que cessent les tueries’’, indique Hadja Maimouna Diallo.

Pourquoi avoir décidé de reculer à la dernière minute ? ‘’Quand il s’agit de l’opposition, les agents de sécurité sont impitoyables. Ils ne savent tuer que quand il s’agit de l’opposition. Nous n’allons  pas leur donner une occasion de tuer’’, argumente la vice-présidente des femmes de l’UFDG.

Elle estime que le gouverneur d Conakry devrait être le premier à être touché par les tueries dans la ville qu’il dirige. ‘’C’est le premier responsable de cette ville où tout se passe, mais il reste passif et indifférent’’, regrette-t-elle, avant de prévenir que les femmes de l’opposition n’entendent pas lâcher prise. ‘’On ne s’arrêtera pas tant que les tueries ne vont pas cesser. Les hommes de l’opposition ont tout fait, ils n’ont pas pu arrêter ces tueries. Nous, nous sommes levées et on ne va pas s’asseoir avant ce que ces tueries s’arrêtent’’, tranche-t-elle.

Boussouriou Doumba, pour VisionGuinee.Info
00224 666 905 416 /boussouriou.bah@visionguinee.info

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

3 comments

  1. Le pouvoir a tremblé devant les femmes aujourd’hui a Conakry ,vue le dispositif sécuritaire déployé a kaloum. Bravos les femmes.

  2. Alimatou, Kadiatou, maimounatou, bibatou, diariatou et safiatou Diallo devant une manifestation demandée par Cellou Dalein Diallo est une promenade de famille qui n’inquiète personne.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info