Accueil » Société » Une nouvelle menace de débrayage des enseignants fait reculer l’Etat

Une nouvelle menace de débrayage des enseignants fait reculer l’Etat

La Guinée se dirigeait tout droit vers une nouvelle paralysie dans le secteur éducatif. Une convocation d’Aboubacar Soumah et de Portos Diallo, tous deux syndicalistes, est la goutte d’eau qui fait déborder le vase.

Le Syndicat libre des enseignants et chercheurs de Guinée (SLECG) n’a pas mis du temps pour appeler le corps enseignant à suspendre les cours jusqu’à nouvel ordre.

‘’Dès que la convocation a été déposée à notre siège, le bureau exécutif a informé toutes nos structures à la base d’un arrêt de travail à partir du lundi 26 mars jusqu’à nouvel ordre’’, a confirmé Aboubacar Soumah, le visage de la grève qui paralysé le secteur de l’éducation pendant un mois.

‘’Nous ne pouvons pas comprendre qu’un protocole soit signé dans lequel on parle de non-poursuites judiciaires à l’endroit de tous les responsables syndicaux. Si on nous envoie une convocation, c’est une sorte de violation de l’accord. C’est pourquoi, tous les enseignants ont demandé d’arrêter  les cours dès ce vendredi’’, a précisé le syndicaliste.

Ayant eu vent de la menace, des proches d’Alpha Condé ont pris le devant pour calmer les esprits. ‘’Nous avons été appelés par le médiateur de la République et le ministre Tibou Kamara. Ils nous ont dit qu’ils ont appelé le président de la République qui a donné des instructions au ministre de la justice pour déclarer un non-lieu’’, a souligné M. Soumah qui invite les enseignants à continuer les cours dans les écoles vu que les choses sont rentrées dans l’ordre.

Boussouriou Doumba, pour VisionGuinee.Info

00224 666 90 54 16/boussouriou.bah@visionguinee.info

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

4 comments

  1. vous êtes des irrresponsables, pourquoi un arrêt de travail pour une simple convocation, tandis que nul n’est au dessus de la loi? Sarkozy n’a t-il repondu à al justice de son pays? combien de petits guinéens sont t-ils incarés? pourquoi n’avez vous pas demandé un arrêt de travail pour la cause de ceux là?
    Du n’importe quoi

    • Mon frère prenez votre temps pour lire l’accord du 13 mars 2018 avant de lancer des invectives.
      Trop de haineux dans ce pays.
      Dommage

  2. On a à faire à un gouvernement de tortue. Je vous laisse terminer le reste

  3. Ah le gouvernement d’Alpha Condé vouloir se venger de aboubacar soumah c’est joué avec le feu

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info