Accueil » Société » Des gendarmes accusés d’avoir tué des partisans de l’opposition pour venger un des leurs

Des gendarmes accusés d’avoir tué des partisans de l’opposition pour venger un des leurs

Quatre partisans de l’opposition ont perdu la vie lors d’une récente manifestation à Conakry. Cellou Dalein Diallo a accusé samedi des hommes en uniforme d’être à la base de ces meurtres.

Devant ses partisans, le chef de file de l’opposition a déclaré que les auteurs des crimes commis pendant les manifestations des opposants ont ‘’bénéficié de promotion au sein de la police et de la gendarmerie. Jamais, je l’ai toujours dit, une sanction administrative n’a été prononcée’’.

‘’Il y a un peu plus d’une semaine, nous étions  en train d’enterrer  quatre de nos compatriotes dont une femme. Des gendarmes de l’Eco 5 de  la gendarmerie, qui soi-disant, pour venger le gendarme Yansané,  sont allés se livrer à un carnage à Wanindara’’, accuse-t-il.

>> Lire aussi : Dalein sur l’affaire Grenade : ‘’la mission de Rachid Ndiaye et Cie à Paris a été un échec’’

‘’Est-ce qu’on les a demandé des comptes alors qu’ils sont là pour assurer la sécurité des gens ?’’, souhaite savoir Dalein qui, pour illustrer ses propos, avance : ‘’Vous avez vu le cas de Saidou, on lui a envoyé la balle dans le nez sur sa figure. Qu’a fait l’Etat ?’’.

Il note que dans les violences post-électorales, ‘’on a eu plus huit morts  à Conakry. Vous avez entendu parle d’une enquête ?’’.

Pathé BAH, pour VisionGuinee.Info

00224 621 77 38 52/bahpathe17@gmail.com

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info