Accueil » Politique » Pour Ousmane Gaoual Diallo, Dalein est l’homme politique à abattre…

Pour Ousmane Gaoual Diallo, Dalein est l’homme politique à abattre…

Invité mardi dans les Grandes gueules, le député Ousmane Gaoual Diallo a été interpellé sur l’affaire Bolloré. Le parlementaire admet qu’il s’agit d’une patate chaude pour plusieurs acteurs politiques.

L’élu de Gaoual a rappelé qu’au moment de la signature du contrat avec Getma international pour la gestion du terminal à conteneur, l’actuel chef de file de l’opposition n’était plus aux affaires.

‘’Au moment où on passait le marché, Dalein n’était plus ministre. Il a quitté le gouvernement en avril 2006. C’est sous la gouvernance de Kouyaté, avec Boubacar Sow comme ministre des transports, que l’appel d’offres pour la concession du port de Conakry a été lancé’’, mentionne-t-il.

Le leader de l’UFDG est-il actionnaire au sein de la société Getma international ? A cette interrogation, l’honorable Ousmane Gaoual Diallo répond sans ambages : ‘’S’il y avait autant de doutes sur l’implication de Dalein, on ne serait pas là avec beaucoup d’assurance pour parler. C’est l’homme politique à abattre. C’est pourquoi, on essaie toujours de créer l’amalgame’’.

Dans ce pays, argumente le parlementaire, ‘’Dalein apparait comme l’alternative la plus crédible pour succéder à Alpha Condé. Donc, il faut mettre tout ce qui est mauvais dans ce pays sur son dos. Sinon, il n’y aucune possibilité de lier son nom à l’affaire Bolloré’’.

Salématou BALDE, pour VisionGuinee.Info

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

One comment

  1. On a connu le député UFDGiste de Gaoual, OGD, beaucoup plus pertinent et clair dans ses prises de position, surtout pour défendre son leader face à des ragots de diversion, véhiculés à dessein par des journaleux à la solde d’un pouvoir AC, qui est précisément accusé à travers l’affaire Bolloré. A force, certains vont même finir par nous inventer ce « président-dictateur peul » qui aurait également contribué à plonger ce pays, aux potentialités pourtant fort prometteuses, dans le marasme qu’il connait depuis 1958. 7 ans de gouvernance chaotique d’AC auront au moins permis aux Guinéens avisés de comprendre qu’un chef d’Etat qui n’a aucune attache personnelle dans un pays, ne peut pas le diriger de manière bénéfique.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info