Accueil » Société » Négociations de la dernière chance entre le SLECG et le gouvernement

Négociations de la dernière chance entre le SLECG et le gouvernement

Le Syndicat libre des enseignants et chercheurs de Guinée (SLECG) et le gouvernement ont jusqu’à ce jeudi 24 mai pour s’entendre sur la revendication salariale de 8 millions de francs guinéens. Passé ce délai, une nouvelle grève est inévitable.

Dans un entretien accordé à VisionGuinee, Aboubacar Soumah, secrétaire général du SLECG, n’écarte pas la possibilité de déclencher un mouvement de grève dès le samedi 26 mai.

‘’Les négociations se poursuivent aujourd’hui et c’est la dernière journée. Si rien n’est fait, nous serons obligés de déclencher la grève’’ a-t-il confié vendredi matin à notre rédaction.

‘’Aujourd’hui, c’est la dernière chance des négociations. Si rien n’est fait, rien ne va nous empêcher de déclencher la grève. Nous sommes autour de la table de négociations, nous allons les écouter aujourd’hui. Si le gouvernement reste sur sa position la grève sera déclenchée’’, a insisté notre interlocuteur qui se dit déterminé à aller jusqu’au bout.

Pour Aboubacar Soumah, depuis le début des négociations autour des 8 millions de francs guinéens, l’Etat n’a pas montré la bonne foi. ‘’’L’Etat n’a pas la volonté de nous accorder les 8 millions GNF. Il n’a pas manifesté la volonté de faire quelque chose en nous disant qu’il n’y a rien [dans les caisses]’’, a-t-il mentionné.

Aissatou DIALLO, pour VisionGuinee.Info

00224 621 82 08 53/aissatou.diallo@visionguinee.info

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info