Accueil » 2018 » mai » 24 (page 2)

Daily Archives: 24 mai 2018

Kassory Fofana tend la main aux acteurs politiques et sociaux pour un dialogue

Ce jeudi 24 mai, le nouveau Premier ministre a été installé ses fonctions à la primature. Kassory Fofana, conscient de l'ampleur et la délicatesse de la mission qui est la sienne, a mis l’occasion à profit pour tendre la main à l'opposition mais aussi aux acteurs sociaux.

Lire »

Affaire troisième mandat : ‘’C’est un faux débat’’, selon un ancien Premier ministre

Peu présent dans les médias, l’ancien Premier ministre Ahmed Tidiane Souaré s’est livré jeudi à un exercice médiatique chez nos confrères des Grandes gueules. Le dernier chef du gouvernement du régime de Lansana Conté a été interrogé sur la question du troisième mandat pour Alpha Condé en 2020.

Lire »

Kassory Fofana, une personnalité à qui Alpha Condé doit beaucoup, selon Makanera

La nomination de Kassory Fofana au poste de Premier ministre n’est qu’une récompense. Du moins selon l’ancien ministre de la communication. Alhousseine Makanera reconnait que l’ancien argentier de l'Etat a mouillé le maillot pour qu’Alpha Condé accède au pouvoir en 2010 avant de se faire réélire en 2015 dès le premier tour.

Lire »

Kassory Fofana, Premier ministre : un atout pour l’opposition ?

Jusqu'à lundi dernier ministre d’Etat chargé des investissements et du partenariat public-privé, Kassory Fofana a été promu au poste de Premier ministre. Le nouveau patron de la primature compte d’anciens proches collaborateurs dans les hautes sphères de l’Etat, aujourd’hui opposants au régime d’Alpha Condé.

Lire »

Négociations de la dernière chance entre le SLECG et le gouvernement

Le Syndicat libre des enseignants et chercheurs de Guinée (SLECG) et le gouvernement ont jusqu’à ce jeudi 24 mai pour s'entendre sur la revendication salariale de 8 millions de francs guinéens. Passé ce délai, une nouvelle grève est inévitable.

Lire »

Menace de grève dans l’éducation : un cocktail d’entêtement, d’ignorance et de schizophrénie

Le « succès » des derniers mouvements organisés par le SLECG était dû, en grande partie, à la sympathie voire l'adhésion des populations aux revendications des enseignants. Cette légitimité presque naturelle était surtout la conséquence de l'arrogance du gouvernement qui privilégiait les menaces et le mépris à la discussion. Mais Soumah et compagnie comprennent-ils qu'ils sont en passe de perdre ce soutien populaire ?

Lire »

Quand le temps joue en faveur d’Alpha Condé…

A quoi auraient vraiment servi les élections communales de février 2018? Après 5 morts, nous ne sommes toujours pas situés sur les résultats et les nouveaux conseillers municipaux ne sont pas encore installés. Nous en sommes d'ailleurs sortis pires qu'avant.

Lire »

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info