Accueil » Société » Aboubacar Soumah se réjouit du départ de Damantang Camara du gouvernement

Aboubacar Soumah se réjouit du départ de Damantang Camara du gouvernement

Dans un entretien à VisionGuinee, le syndicaliste Aboubacar Soumah s’est félicité de la non-reconduction de Damantang Albert Camara au poste de ministre du Travail et de l’emploi.

Pour le secrétaire général du Syndicat libre des enseignants et chercheurs de Guinée (SLECG), ‘’Damantang Camara a fait preuve d’incompétence. C’est pourquoi, il a été mis de côté. Il ne s’agit pas seulement de bien pouvoir parler, il faut savoir bien interpréter les textes’’.

‘’Un ministre du Travail est censé connaitre le fond des textes régissant les relations sociales. D’où le partenariat entre gouvernants et  gouvernés’’, apprend-il à l’ancien ministre du Travail et de l’emploi.

‘’Nous sommes des fonctionnaires, donc régis par la loi L028. Lui, il confond cette loi au code du travail’’, estime Aboubacar Soumah, assurant avoir expliqué cela à l’inspecteur général du travail lors d’un débat.

Pathé BAH, pour VisionGuinee.Info

00224 621 77 38 52/bahpathe17@gmail.com

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

6 comments

  1. Tout le monde e content du départ de ce faux ministre
    BOUKANTIER, Gbling gbling!

  2. Mr soumah se réjouir l’absence de Damatan du nouveau gouvernement n’a pas de sens

  3. Mr soumah se réjouir l’absence de Damatan du nouveau gouvernement n’a pas de sens et sache qu’un jour tu seras débouté aussi ainsi va la vie

  4. Qu’il donne le nom de celui ou de celle qui lui avait fait cette proposition au lieu de prendre ses rêves pour de la réalité!
    Par ce qu’il suffit qu’un blagueur mal dans sa peau,lui joue un canular téléphonique pour qu’il croit naïvement avoir reçu une sollicitation d’entrer au gouvernement.
    Pauvre Soumah,redescends sur terre!

  5. L’on ne peut qu’encourager M. Soumah et ses collègues à tenir bon sur les revendications légitimes de leur syndicat !! Car il y’en avait eu jusque dans les rangs de l’ANC, des Sud-africains noirs qui disaient ouvertement que Nelson Mandéla était fou de rester en prison aussi longtemps; au lieu de monnayer ses principes et convictions au pouvoir blanc de l’Apartheid, qui ne ménageait évidemment aucun effort de persuasion dans ce sens. On sait aujourd’hui comment sa courageuse lutte a contribué à faire progresser la paix, le Droit et la justice dans le monde entier.
    Le fait renversant est que si « Sékouréyah », dont le seul budget de fonctionnement coûte 120 milliards GNF/mois aux pauvres Guinéens, se préoccupait réellement de l’avenir de l’enseignement et de la recherche dans notre pays, il aurait déjà fait ouvrir le dialogue sérieux qui s’impose avec des délégués du SLECG.

  6. Même le ciel est content du départ de cette grosse tête de Damantang du gouv. Voyons ce que fera l’autre militant aussi (Komara).

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info