Accueil » Société » Les syndicats donnent 24h au gouvernement pour libérer quatre des leurs

Les syndicats donnent 24h au gouvernement pour libérer quatre des leurs

L’inter-centrale syndicale CNTG-USTG menace de durcir le ton. En plus de la baisse du prix du carburant, les syndicalistes exigent la libération sans conditions de quatre des leurs interpellés au cours de la semaine et qui attendent d’être fixés sur leur sort devant un tribunal.

‘’Dans les négociations, nous sommes au point mort. Chaque partie campe sur sa position. Hier, nous avons reçu la délégation du patronat. Nous sommes pour le moment sereins et nous voulons que les préalables soient respectés en vue de négociations responsables et dans l’intérêt du peuple de Guinée’’, déclare Mamady Mansaré, adjoint au secrétaire général de la Confédération nationale des travailleurs de Guinée (CNTG).

En attendant de prendre des dispositions qui s’imposent, le porte-parole du mouvement syndical exige la libération de quatre syndicalistes. ‘’Nous avons quatre de nos camarades qui ont été arrêtés. S’ils ne sont pas libérés jusqu’au vendredi, nous allons déclencher une marche verte sur l’ensemble du pays’’, annonce M. Mansaré.

Aissatou DIALLO, pour VisionGuinee.Info

00224 621 82 08 53/aissatou.diallo@visionguinee.info

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info