Accueil » Politique » L’UPR se targue d’avoir résisté à des tentatives de déstabilisation : ‘’Nous avons été de véritables résistants’’

L’UPR se targue d’avoir résisté à des tentatives de déstabilisation : ‘’Nous avons été de véritables résistants’’

Le président de l’Union pour le progrès et le renouveau (UPR) a conféré avec ses partisans à Liège. Lors d’une conférence qu’il a animée, Bah Ousmane a déclaré que son parti a été victime d’une campagne de déstabilisation par ses adversaires politiques.

‘’Le 11 avril 2008, une dissidence s’est créée au sein du parti. Un certain nombre de membres du bureau exécutif national ont voulu créer l’UPR-Bis, mais la manouvre ne s’est pas bien passée. S’en est suivi le congrès qui s’est tenu le 13 juillet 2008 qui m’a propulsé à la tête du parti’’, se souvient Bah Ousmane.

Selon l’ancien ministre des Travaux publics, ‘’entre 2008, 2009 et une partie de 2010, il y a eu une campagne de déstabilisation contre l’UPR’’ impactant la force du parti sur l’échiquier national.

‘’Le parti a beaucoup perdu au niveau de sa représentativité. De la place de 4e à la présidentielle de 1993, 4e aux législatives de 1995 avec 18 sièges, 2e à la présidentielle de 1998 et 2e aux législatives de 2002 avec 20 sièges, nous sommes tombés à 1% à la présidentielle de 2010. Nous avons eu 1 siège à l’assemblée nationale suite aux législatives de 2013’’, détaille Bah Ousmane.

Malgré tout, se félicite-t-il, ‘’l’UPR a tenu bon. Nous avons été de véritables résistants. Si nous n’avions pas été résistants, nous n’aurions pas eu la possibilité de nous asseoir aujourd’hui dans cette salle’’.

‘’Le parti est en train de se remobiliser’’, soupire le conseiller spécial du président de la République qui se félicite du score obtenu par sa formation politique aux locales du 4 février.

Boussouriou Doumba, pour VisionGuinee.Info

00224 666 905 416/boussouriou.bah@visionguinee.info

Abonnez-vous à la newsletter de VisionGuinee pour suivre l'actualité sur la politique, société, économie, sport etc. en Guinée

One comment

  1. Mr Bah, Je voudrai juste rafraichir la memoire. L’upr n’existait pas en 1993 et 1995.

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez nous sur les Réseaux sociaux !

Cliquez sur les boutons ci-dessous pour suivre les dernières actualités de VisionGuinee.info